Guide sur le maintien à domicile des personnes âgées

La dépendance (physique ou mentale) est généralement mal vécue par les personnes âgées car elle s’accompagne trop souvent d’une entrée en EHPAD ou en maison de retraite spécialisée. Mais la plupart des seniors souhaitent continuer de vivre chez eux le plus longtemps possible. Le maintien à domicile des personnes âgées, et plus globalement de tout individu en situation de dépendance (handicap, maladie, etc.), est donc un sujet plus que jamais d’actualité. Dans ce guide, vous découvrirez ce qu’implique concrètement le maintien à domicile et les différents leviers à votre disposition pour favoriser l’autonomie, comme la téléassistance.

Guide sur la maintien à domicile des seniors

Qu’est-ce que le maintien à domicile ?

Beaucoup de personnes en situation de dépendance (à cause de l’âge, d’une maladie ou d’un handicap) refusent d’être catégorisées, et encore moins assistées, dans leur quotidien. Elles souhaitent conserver une certaine part d’autonomie et d’intimité dans leur logement.

L’expression “maintien à domicile” (MAD) désigne le fait qu’une personne en perte d’autonomie fasse le choix de rester chez elle plutôt que d’entrer en maison de retraite ou dans un établissement médicalisé (du type EHPAD).

Plus globalement, la notion de maintien à domicile prend en compte l’ensemble des moyens déployés pour qu’une personne dépendante puisse vivre à son domicile sans danger et de façon sereine. Ces moyens correspondent à des aides et des prestations qui peuvent être financières et médicales.

Maintien à domicile ou EHPAD : comment faire le bon choix ?

Quand est-il nécessaire de maintenir une personne âgée à domicile ou dans un établissement spécialisé ? La réponse est complexe et dépend de nombreux paramètres. La personne dépendante doit donner son avis, car il s’agit de la première concernée par la situation.

L’environnement familial, son entourage, ses ressources (financières, immobilières, etc.) et aussi son degré de dépendance physique et psychologique sont à prendre en considération. Permettent-ils à la personne âgée de vivre sereinement à son domicile, même seule ? Car la perte d’autonomie désigne l’incapacité d’un individu à effectuer seul certains actes de sa vie quotidienne (se lever, se nourrir, faire sa toilette, etc.).

Certaines personnes sont qualifiées de dépendantes à cause de troubles de la mémoire (causés par la maladie d’Alzheimer par exemple). Pour d’autres, la perte d’autonomie se manifeste par une impossibilité à se déplacer sans l’aide de quelqu’un. Pour évaluer le niveau de dépendance, les professionnels de santé ont recours à la grille Aggir (Autonomie gérontologique groupe iso-ressources).

Comment maintenir une personne âgée à son domicile ?

Si vous faites le choix du maintien à domicile, que ce soit pour vous ou pour un proche dépendant, il existe de nombreux leviers d’action. Le but ? Favoriser autant que possible le maintien à domicile des seniors et de toute personne en situation de perte d’autonomie. Ces leviers prennent la forme de différents dispositifs d’aides (financières ou organisationnelles). Passons-les en revue !

Les aides financières pour le maintien à domicile

Encourager le maintien à domicile des personnes dépendantes leur assure une meilleure qualité de vie. Les gouvernements français successifs l’ont bien compris et ont mis en place un panel de dispositifs financiers pour pouvoir rester à domicile autant que possible.

L’APA

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est l’aide la plus connue lorsque l’on parle de maintien à domicile. Destinée aux personnes âgées d’au moins 60 ans, résidant en France et étant reconnues dépendantes (GIR 1 à 4), l’APA est octroyée sans condition de ressources. Elle sert à financer les frais nécessaires pour faire face à la perte d’autonomie.

La PCH

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est là pour financer les aides techniques et humaines relatives à la situation de dépendance. La PCH est versée par le département (via la MDPH) selon le degré d’autonomie, son âge, ses ressources et son logement.

L’ASPA

L’Allocation de Solidarité pour Personnes Âgées (ASPA) a été créée pour les seniors aux pensions de retraite les plus modestes. Auparavant appelée « minimum vieillesse », cette aide assure un revenu minimum aux personnes âgées de plus de 65 ans.

L’aide-ménagère à domicile

L’Aide-Ménagère à Domicile est un dispositif permettant aux personnes dépendantes de bénéficier des services d’une aide-ménagère. Cette dernière se rend au domicile de la personne âgée afin d’y réaliser certaines tâches :

  • Nettoyage du linge,
  • Préparation de repas,
  • Aide à la toilette,
  • Etc.

Il faut être résident français, être âgé d’au moins 65 ans (ou 60 ans si on est reconnu inapte au travail) et ne pas déjà bénéficier de l’APA pour avoir cette aide. Pour aller plus loin sur le sujet, ne manquez pas notre article entièrement dédié à l’aide-ménagère pour seniors.

Les aides au logement pour les personnes en perte d’autonomie

L’un des éléments qui influence directement la décision de rester vivre à domicile concerne le logement lui-même : est-il suffisamment adapté à la perte d’autonomie de son occupant ?

Les aides à l’aménagement du logement sont mises en place pour aider les personnes dépendantes à faire face aux coûts liés aux travaux d’adaptation de leur domicile. Ces travaux d’adaptation peuvent concerner la mise en place d’un éclairage spécifique ou encore l’installation d’une douche sécurisée.

Anah, ADIL, PACT ARIM… Les organismes pouvant financer ces travaux ne manquent pas. Pour approfondir ce sujet, nous vous invitons à lire notre article sur l’aide au logement pour personnes âgées.

La téléassistance favorise le maintien à domicile des personnes âgées

On ne présente plus la téléassistance senior, une solution idéale pour préserver l’autonomie des personnes âgées et favoriser au maximum le maintien à domicile dans des conditions sereines. Avec un tel dispositif, vous avez l’occasion de sécuriser le senior 24h/24 et 7j/7, car vous serez immédiatement prévenu en cas de problème.

Filien ADMR met tout en œuvre pour encourager le maintien à domicile des personnes âgées tout en conservant autant que possible leur autonomie. Découvrez sans plus attendre nos solutions en cliquant ici !

C'est quoi le maintien à domicile ?

La notion de maintien à domicile désigne le fait qu’une personne en perte d’autonomie fasse le choix de rester vivre chez elle plutôt que d’entrer dans un établissement spécialisé. Cette notion prend aussi en compte les moyens déployés pour que la personne puisse vivre sereinement dans son logement.

Comment faire pour rester à la maison alors qu’on est dépendant ?

Voici les principaux leviers d’action pour favoriser le maintien à domicile :

  • Aides financières (APA, PCH, ASPA),
  • Aide-ménagère à domicile,
  • Aides à l’aménagement du logement,
  • La téléassistance ADMR.

Les dépliants FILIEN ADMR

Afin de présenter les services de téléassistance Filien ADMR à vos proches vous pouvez télécharger et imprimer les versions PDF ou recevoir les dépliants chez vous en version papier

A télécharger