PCH handicap notre guide complet

La PCH (Prestation de Compensation du Handicap) est l’une des aides pour handicapés les plus connues en France. Modulable en fonction de la situation de la personne handicapée et du type de dépenses à couvrir, cette aide financière n’est pas facile à comprendre. Vous vous demandez qu’est-ce que la PCH exactement ? Et surtout : comment en bénéficier ? Avec ce guide complet, vous saurez tout sur la PCH handicap.

Tout savoir sur l'allocation Adulte Handicapé

PCH : définition

Comme indiqué sur le site service-public.fr, la PCH désigne la Prestation de Compensation du Handicap. Il s’agit d’une aide financière visant à couvrir les frais générés par la perte d’autonomie des personnes en situation de handicap.

La PCH handicap est versée par le conseil départemental, sur décision de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Cette aide est personnalisée en fonction des besoins et des critères du demandeur.

Voici un résumé des différents types de dépenses que peut couvrir la PCH (totalement ou partiellement) :

  • Les aides “humaines” : services d’aide à domicile, aidant familial, dispositifs médicaux, etc. ;
  • Les aides pour aménager le domicile : installation d’un fauteuil de douche, aide pour déménager, etc. ;
  • Les aides au transport : installation d’un « poste de conduite adapté » au véhicule, surcoûts liés au trajet, etc. ;
  • Les aides techniques : la téléassistance, la location ou achat d’un fauteuil roulant, d’un rehausseur de toilettes, d’une audioprothèse, etc.
  • Les aides animalières : acquisition d’un animal d’assistance agréé (comme un chien d’aveugle), soins vétérinaires associés, etc. ;
  • Les aides exceptionnelles : dépenses ponctuelles liées au handicap et n’étant pas couvertes par les autres éléments de la PCH, telles que la réparation d’un lit médicalisé ou un contrat d’entretien pour un fauteuil roulant par exemple.

Qui a le droit à la PCH handicap ?

Il y a plusieurs conditions pour bénéficier de la PCH.

Conditions liées à l’autonomie

La personne handicapée doit être atteinte d’une incapacité absolue à réaliser une activité essentielle à sa vie quotidienne (mobilité, entretien personnel, communication avec autrui, etc.). À défaut, elle peut prétendre à la PCH si elle éprouve une difficulté grave pour réaliser au moins deux types d’activités quotidiennes. C’est-à-dire que c’est très difficile pour elle d’accomplir ces tâches sans l’aide d’une autre personne et/ou d’un dispositif médical adapté.

Conditions liées à l’âge

Pour prétendre à la PCH handicap, il faut être âgé de moins de 60 ans lors de la demande. Toutefois, il existe une dérogation si la personne remplissait déjà les conditions d’attribution avant ses 60 ans ou si elle poursuit une activité professionnelle après ses 60 ans.

Conditions liées à la résidence

Il faut être résident français pour bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap. Une personne étrangère doit donc posséder une carte de résident ou un titre de séjour valide. Il est possible d’obtenir la PCH si la personne est hébergée en établissement social ou médico-social, ou si elle est hospitalisée en établissement de santé.

Conditions liées aux ressources

Accessible sans condition de ressources, la Prestation de Compensation du Handicap est tout de même liée aux revenus de la personne. En effet, la prise en charge est de :

  • 100 % lorsque la personne a des ressources inférieures ou égales à 27 033,98 euros par an (année N-1, chiffres 2022) ;
  • 80 % lorsque la personne a des ressources supérieures à ce montant.

Quel est le montant de la PCH ?

Le montant de la PCH handicap dépend du type de dépenses en question, ainsi que des ressources de la personne bénéficiaire. Autrement dit, un tarif de remboursement spécifique est attribué pour chaque matériel ou frais concerné. Pour les aides dites techniques couvertes par la PCH, le montant total de l’aide attribuée est plafonné à 3 960 euros pour une période de 3 ans (en 2022).

La PCH est versée chaque fin de mois sur le compte bancaire du bénéficiaire. C’est la MDPH du département qui effectue le virement. En fonction des dépenses couvertes, cette aide financière était attribuée pour une période de 3, 5 ou 10 ans maximum. Depuis 2022, la durée est portée à 10 ans quel que soit le type de prestations concernées. Enfin, pour les personnes ayant un handicap irréversible, la PCH est attribuée de façon illimitée.

Au même titre que les autres prestations financières pour les personnes handicapées, la PCH est exonérée de l’impôt sur le revenu, sans plafonnement.

Comment bénéficier de l'AAH ?

Comment obtenir la Prestation de Compensation Handicap ?

Pour demander la PCH handicap, il faut s’adresser à la MDPH du lieu de résidence de la personne handicapée. Il suffit alors de remplir un formulaire de demande et de transmettre des certificats médicaux.

Pour renouveler une demande de PCH, c’est encore vers la MDPH qu’il faut se tourner. Les conditions de renouvellement sont variables, au cas par cas, et propres à chaque MDPH. Pour éviter une rupture de droit, mieux vaut envoyer sa demande de renouvellement de PCH au moins 6 mois avant son expiration.

Cumuler la PCH avec d’autres aides pour handicapés

Il est possible de bénéficier d’autres aides et allocations pour personnes handicapées en parallèle de la PCH. Par exemple, un individu pourra cumuler la PCH et l’AAH, car ces aides répondent à des besoins différents : la première sert à couvrir des frais précis, tandis que la deuxième est un complément de revenu mensuel.

Autre exemple : la PCH peut également être cumulée avec la MVA (Majoration pour la Vie Autonome), qui est elle-même cumulable avec l’AAH.

Qu’est-ce que la PCH ?

PCH signifie Prestation de Compensation du Handicap. Il s’agit d’une aide financière ayant pour but de couvrir les dépenses générées par la perte d’autonomie des personnes handicapées.

Comment fonctionne la PCH handicap ?

La PCH prend la forme d’une aide financière versée chaque mois au bénéficiaire ayant rempli une demande auprès de sa MDPH. Son mode d’application et son montant dépendent du type de dépenses concernées, ainsi que de la situation de la personne handicapée.

Les dépliants FILIEN ADMR

Afin de présenter les services de téléassistance Filien ADMR à vos proches vous pouvez télécharger et imprimer les versions PDF ou recevoir les dépliants chez vous en version papier

A télécharger