21 juin 2021

L’aide-ménagère pour personne âgée garantit l’autonomie à domicile

Le souhait de chaque personne en France : vieillir à domicile le plus longtemps possible. Un projet de vie qui peut être atteint aisément, malgré les soucis de santé, grâce aux différentes aides sociales et financières mises en place par l’État pour lutter contre la perte d’autonomie. Parmi elles, l’aide-ménagère pour personne âgée.

En quoi consiste cette aide sociale ? Comment est-elle versée et sous quelles conditions ? Notre guide regroupe toutes les informations à connaître sur l’aide-ménagère pour personne âgée qui permet de prolonger le maintien à domicile en toute tranquillité.

Que signifie le terme « aide-ménagère pour personne âgée » ?

L’aide-ménagère pour personne âgée est une aide attribuée par le Département pour financer l’intervention d’un service d’aide à domicile. A noter qu’aide-ménagère est une appellation relativement ancienne, datant des années 60. Aujourd’hui, lorsque l’on évoque ce métier, on parle plutôt d’aide à domicile ou encore d’auxiliaire de vie.

 La personne qui intervient au domicile pour aider le bénéficiaire de cette aide sociale s’occupera alors des tâches ménagères qu’il est en incapacité d’accomplir. Ceci permet de lutter contre la perte d’autonomie et de maintenir le lien social. Les différents services concernés par l’aide-ménagère aux personnes âgées sont :

  • L’entretien de la maison : ménage, repassage, soin du linge ;
  • L’aide à la toilette ;
  • L’aide au lever / coucher ;
  • L’accompagnement aux courses, à la préparation et la prise de repas.

Quelles sont les conditions pour prétendre à cette aide ?

Les conditions à réunir pour prétendre à l’aide-ménagère pour personne âgée sont au nombre de 4 :

  • Avoir au moins 65 ans (60 ans pour les personnes présentant une inaptitude au travail) ;
  • Rencontrer des difficultés à accomplir certains actes quotidiens liés à l’entretien du domicile ;
  • Ne pas bénéficier de l’Allocation personnalisée d’autonomie (ou APA) ;
  • Avoir des ressources financières inférieures à 906,81 euros par mois pour une personne seule et 1407,82 euros par mois pour un couple.

Si le bénéficiaire ne respecte pas les critères liés à l’âge ou aux ressources, mais qu’il est retraité, alors sa Caisse de retraite peut lui verser cette allocation. Cet organisme est autorisé, au même titre que le Conseil départemental, à fixer ses propres conditions d’attribution de l’aide-ménagère aux personnes âgées, ainsi que son montant. Chaque régime (secteur privé, indépendant, etc.) possède son propre barème.

Quelles sont les modalités de calcul du montant et de versement de l’aide-ménagère pour personne âgée ?

Le calcul du montant de l’aide-ménagère pour personne âgée est évalué en fonction des ressources de la personne. C’est le Conseil départemental qui s’occupe du versement de cette aide sociale. D’ailleurs, dans certains cas, ce dernier peut demander une participation financière au bénéficiaire.

Le Conseil départemental peut verser cette aide de 2 façons :

  • Directement au prestataire de services à domicile choisi par le bénéficiaire. Cet organisme doit obligatoirement être habilité à l’aide sociale ;
  • Au bénéficiaire lui-même s’il est employeur de la personne qui intervient à son domicile dans le cadre des tâches ménagères ou si aucun prestataire de services à domicile n’est présent sur son lieu de résidence.

Comment prétendre au versement de cette allocation ?

Si le bénéficiaire respecte les conditions citées précédemment (notamment celles liées aux ressources financières qui détermineront le montant de l’aide), il peut entamer ses démarches en s’adressant directement au CCAS de sa commune. La demande pour percevoir l’aide-ménagère aux personnes âgées s’effectue via un formulaire papier à remettre au service en charge de l’autonomie des seniors. Pour certaines communes, ce formulaire peut aussi être renseigné directement en ligne sur leur site Internet.

Le formulaire est ensuite envoyé aux services compétents du Conseil départemental qui se chargent de déterminer si l’aide-ménagère pour personne âgée est accordée ou non, du calcul de son montant et de son versement auprès du prestataire ou du bénéficiaire.

A noter que le temps de présence de l’auxiliaire de vie au domicile de la personne est déterminé par le Conseil départemental. Cette durée ne peut pas être supérieure à 30 heures mensuelles.

Prétendre à l'aide-ménagère aux personnes âgées

Pourquoi ce type d’aide sociale est un atout pour une vie paisible à domicile ?

Lutter contre la perte d’autonomie est devenu un véritable enjeu pour notre société. En plus des différentes aides pour le maintien à domicile des personnes âgées comme l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) ou encore l’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées), l’Etat a mis en place cette fameuse aide-ménagère pour personne âgée. Il s’agit d’une aide sociale incontournable grâce à l’intervention de l’aide à domicile ayant un rôle :

  • Technique avec l’accomplissement des tâches ménagères visant à entretenir le logement ou encore le linge de la personne ;
  • Humain grâce à sa présence qui favorise les échanges, maintient le lien social et lutte contre la perte d’autonomie en invitant le bénéficiaire à participer à certains actes quotidiens, comme la préparation des repas.

Cet accompagnement effectué dans le cadre de la prestation peut même encore aller plus loin. D’un point de vue psychologique, il permet de conserver ses habitudes de vie au sein d’un logement décent, et par conséquent l’estime de soi. L’aide à domicile est aussi le lien avec l’extérieur, notamment le médecin, le pharmacien ou encore l’épicier. Les bénéfices de son action sont étendus et, pour les personnes qui peuvent en bénéficier, ce serait dommage de s’en passer !

Focus sur un service complémentaire à l’aide à domicile : la téléassistance

Vous l’aurez compris, l’aide-ménagère pour personne âgée est une allocation versée pour des prestations concernant une intervention humaine au domicile. Cependant, lorsque le salarié n’est pas là, qui prend soin du bénéficiaire, en particulier en cas de problème comme une chute ? Chaque année, les chutes représentent plus de 80% des accidents de la vie chez les seniors ! Rassurez-vous, une solution technique et humaine existe : la téléassistance.

Ce service, créé dans les années 80 pour permettre aux personnes âgées ou en situation de handicap de conserver leur autonomie à domicile, permet de recevoir de l’aide rapidement en cas de chute. Il suffit simplement d’appuyer sur le bip de la téléassistance (à porter en pendentif ou bracelet) et la personne est mise en relation avec un centre d’écoute disponible 24h/24. L’opérateur qui prend en charge l’appel fait intervenir les secours à domicile pour une prise en charge la plus rapide possible. En effet, plus on diminue le temps passé au sol, plus on réduit les risques de séquelles comme le syndrome post chute chez les personnes âgées.

Filien ADMR, professionnel de la téléassistance depuis plus de 30 ans, propose des solutions adaptées à toute situation de vie. En plus, tout comme l’aide-ménagère pour personne âgée, il est possible de bénéficier d’aides financières pour l’abonnement au service comme l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou encore la Prestation de compensation du handicap (PCH). La téléassistance de Filien ADMR est une prestation éligible au crédit d’impôt de 50%, que la personne, sans conditions de ressources. Ce qui réduit de moitié le montant de l’abonnement mensuel !

Contactez nos équipes qui se tiennent à votre disposition pour vous expliquer comment fonctionne un boitier de téléassistance, vous envoyer un devis gratuit ou directement souscrire au service.

Demandez votre devis gratuit

Que signifie aide-ménagère pour personne âgée ?

Cette aide sociale est versée pour faciliter l’accès à un service d’aide à domicile. L’auxiliaire de vie assure alors les tâches ménagères dans le logement, lorsque le bénéficiaire n’est pas en mesure de les accomplir lui-même. L’aide-ménagère pour personne âgée est une allocation efficace pour lutter contre la perte d’autonomie.

Qui peut bénéficier de cette aide ?

Toute personne âgée de 65 ans et plus, étant dans l’incapacité de réaliser elle-même l’entretien de son domicile, ne bénéficiant pas de l’APA et ayant des ressources mensuelles inférieures à 906,81 euros. Le montant de l’aide-ménagère pour personne âgée est alors calculé en fonction des ressources déclarées par la personne.

Quels sont les avantages à bénéficier de cette aide sociale ?

Les atouts de faire intervenir une aide à domicile dans le cadre de l’aide-ménagère aux personnes âgées sont multiples :

  • L’entretien du logement;
  • Préserver l’autonomie du bénéficiaire en le faisant participer à l’accomplissement de certains actes de la vie quotidienne ;
  • Le maintien du lien social.