14 juin 2021

Prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile : solutions

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative touchant près d’1 million de personnes en France. Chaque année, ce sont 225 000 nouveaux cas qui sont diagnostiqués. Chacun d’entre nous peut être touché de près par cette maladie. Il est donc nécessaire de mieux la connaitre et surtout de savoir comment les aidants, généralement les plus concernés, peuvent mettre en place des solutions efficaces pour une prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile plus sereine.

La maladie d’Alzheimer, nouveau fléau social du siècle : présentation en quelques mots

La maladie d’Alzheimer porte le nom du Docteur Alois Alzheimer qui a décrit cette maladie pour la première fois, le 4 novembre 1906, lors d’une conférence. De nombreux spécialistes ont fait de multiples études. Elle n’est pas le résultat du vieillissement naturel mais elle constitue une véritable maladie dont la fréquence d’apparition augmente avec l’âge.

La maladie d’Alzheimer est aujourd’hui considérée comme la première cause de démence et de perte d’autonomie sévère de la personne âgée.

La maladie débute par des troubles de la mémoire épisodiques. Ces troubles peuvent être méconnus ou sous-estimés. Apparaît ensuite un manque du mot, ainsi que des difficultés d’attention, le malade devient alors plus indifférent à ses troubles et incapable de les compenser. Il devient donc plus dépendant de son entourage, notamment de ses aidants.

Enfin, les symptômes s’aggravent et apparaissent progressivement d’autres dérangements comme le langage, les gestes de la vie courante. Le malade tient souvent des discours incohérents, ne comprend pas certaines situations. Le malade peut devenir agité et présenter des délires qui compliqueront les relations avec son entourage.

Il est donc préconisé une prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile au début de la maladie afin de retarder l’évolution de celle-ci.

La prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile

Un premier diagnostic est établi déjà par le médecin traitant. Il recherchera l’existence et en déterminera la cause. Une fois le diagnostic posé, un plan d’aide, d’accompagnement et de soins est aussitôt mis en place. Il prévoit un ensemble de mesures pour le patient et ses aidants afin de mettre en œuvre une prise en charge à domicile de la maladie d’Alzheimer.

  • L’aide à domicile peut assister le malade dans sa vie de tous les jours et assiste l’aidant familial lorsqu’il y en a un. Elle veille notamment sur l’évolution de l’état de santé du patient.
  • Le psychiatre ou le psychologue peut aider le patient et ses aidants à accepter le diagnostic et éviter des angoisses associées
  • Les associations d’aide aux malades
  • L’orthophoniste lorsque les troubles de la parole sont importants
  • L’ergothérapeute, un psychomotricien ou le kinésithérapeute afin d’aider le patient à retrouver une certaine autonomie sur le plan psychomoteur
  • La mise en place de mesures juridiques, tutelle, curatelle, sauvegarde médicale afin de protéger le malade et de lui proposer un accompagnement dans la gestion de ses finances par exemple. Tout ceci favorisera le maintien et la prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile

Pourquoi une prise en charge à domicile d’un malade d’Alzheimer plutôt qu’un placement au sein d’une structure comme l’EHPAD ?

Pour faire face à un vieillissement inévitable de la population, la prise en charge à domicile d’un malade d’Alzheimer devient indispensable.

Dans le cas des malades Alzheimer, ce maintien à domicile est possible si la perte d’autonomie n’est pas trop avancée, ou alors que la prise en charge globale du patient peut être assurée par des proches aidants. Parmi les tâches principales à effectuer, la plus importante est de ne pas perdre de vue le malade qui pourrait sortir du domicile et se mettre en danger. En effet la perte de repères est un des symptômes de la maladie d’Alzheimer. Il sera nécessaire également de lui proposer un accompagnement dans sa vie quotidienne pour le choix de ses vêtements, pour l’alimentation et l’aide à la toilette. Puis, lorsque la dépendance s’accentue, il s’agit alors d’une aide constante, jour et nuit et 7 jours sur 7. L’accompagnement dans la prise en charge à domicile du malade d’Alzheimer est indispensable pour maintenir le lien social présent. Il n’est pas nécessaire de placer le malade au début de la maladie dans une structure spécialisée comme l’EHPAD. En effet, il est primordial de tenter de conserver au maximum le lien social présent grâce à l’entourage proche aidant du malade. Le lien affectif est plus que bénéfique pour éviter une évolution trop rapide de la maladie.

Il sera donc impératif de trouver des solutions d’aides complémentaires à l’entourage grâce notamment aux services de l’ADMR. (aides à domicile, soins infirmiers..). C’est un véritable atout et un accompagnement primordial pour ce type d’affection afin de permettre une prise en charge à domicile du malade d’Alzheimer de façon idéale.

Nos solutions de prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile

Dans le cadre d’une prise en charge du malade d’Alzheimer à domicile, certains aménagements et certaines habitudes sont indispensables :

  • Sécuriser le logement afin de limiter les risques d’accident, de chutes ou de sorties imprévus,
  • Adapter le logement en fonction des nouvelles capacités de la personne âgée malade, comme par exemple installer une douche pour personnes âgées,
  • Supprimer les bruits de fond comme la télévision ou la radio : le calme est indispensable pour une meilleure concentration,
  • Stimuler le patient Alzheimer en le faisant participer aux tâches ménagères par exemple, et ainsi créer des habitudes de vie,
  • Lui donner des consignes simples qui l’aideront à retrouver des repères et préserveront sa mémoire,
  • Consulter des albums photos de souvenirs, organiser des réunions familiales conviviales ainsi que les promenades accompagnées sont autant d’instants heureux à multiplier pour le bien-être du malade.

Nous vous proposons également différentes solutions d’aides extérieures pour favoriser l’autonomie des personnes âgées et compléter la prise en charge du malade d’Alzheimer à domicile.

Prise en charge Alzheimer à domicile

Faire appel à un service d’aide à domicile

Pour permettre une prise en charge à domicile d’un malade d’Alzheimer, les services d’aide à domicile de l’ADMR sont un atout indispensable. Leurs interventions ont pour objectif de préserver ou de restaurer leur autonomie dans leur vie quotidienne et ainsi de leur permettre de continuer à vivre chez elles le plus longtemps possible. Ils veillent donc à maintenir et à développer des activités en lien avec l’entourage des personnes malades.

Les interventions des services d’aide à domicile concernent :

  • l’entretien du logement,
  • l’entretien du linge,
  • l’aide au lever,
  • l’aide à la toilette,
  • l’aide aux courses,
  • la préparation des repas,
  • la prise des repas,
  • l’aide au coucher.

Une prise en charge optimale à domicile pour un malade d’Alzheimer. L’ADMR propose également des services de soins infirmiers pour un meilleur suivi de l’état de santé du patient.

Faire appel à l’accueil de jour

L’accueil de jour propose un accompagnement individualisé aux personnes malades d’Alzheimer et propose un soutien aux aidants. Il a pour objectif de permettre aux personnes âgées malades et en perte d’autonomie de rentrer à domicile la nuit afin de les maintenir dans leur cadre de vie habituel.

Faire appel à une équipe spécialisée Alzheimer

Pour un maintien et une parfaite prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile, il existe des équipes spécialisées Alzheimer composées de professionnels formés à l’accompagnement des personnes atteintes de cette maladie :

  • Un ergothérapeute, un psychomotricien (évalue les capacités à accomplir les activités de la vie de tous les jours et fixe des objectifs à accomplir afin de freiner l’évolution de la maladie),
  • Des assistants de soins en gérontologie. Les assistants de soins en gérontologie sont des aides-soignants ou des AMP (aides médico-psychologiques) qui ont suivi une formation spéciale,
  • Un ou plusieurs infirmiers qui proposent des soins et un accompagnement pour maintenir le patient à domicile le plus longtemps possible.

Ces équipes sont rattachées à des SSIAD (services de soins infirmiers à domicile). Il est nécessaire d’avoir une prescription médicale. Elle sera délivrée par le médecin traitant ou par un médecin spécialiste. Le coût des interventions de l’équipe spécialisée Alzheimer est intégralement pris en charge par l’Assurance maladie. Il est donc important de ne pas se priver de cette aide primordiale pour une bonne prise en charge d’un malade d’Alzheimer à domicile.

Obtenir des aides financières

Si les soins liés à la maladie d’Alzheimer sont pris en charge à 100% par l’Assurance maladie, d’autres interventions à la maison ont un coût notamment dans l’aménagement du logement. Il est donc indispensable de demander de l’aide auprès du Conseil départemental afin de bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

La caisse de retraite, la complémentaire santé, la mairie ou encore l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) peuvent fournir des aides financières complémentaires. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article dédié aux aides pour le maintien à domicile des personnes âgées.

La téléassistance, service à la personne idéal pour un maintien à domicile

Véritable atout pour une prise en charge d’un malade d’Alzheimer à domicile, la téléassistance opérée par Filien ADMR est un service à la personne créé dans les années 80 par le réseau ADMR. Filien ADMR met au service de ses abonnés depuis plus de 30 ans dans toute la France, une prestation de qualité. Un centre d’écoute certifié NF Service « téléassistance au domicile » et plus de 99% d’abonnés satisfaits !

Pour la téléassistance, confiez votre sécurité à domicile à un prestataire de confiance !

La téléassistance est un soutien pour tout l’entourage et un véritable accompagnement dans le cadre de la prise en charge d’un malade d’Alzheimer à domicile. Ce service vise à lutter contre la perte d’autonomie liée à la maladie et rassurer les aidants. Son objectif est simple : favoriser le maintien à domicile en permettant d’émettre une alerte rapidement en cas de chute ou de malaise.

Il suffit à la personne d’appuyer sur le bouton d’alarme du bip d’assistance porté en médaillon ou en bracelet. L’appel est envoyé au centre d’écoute de Filien ADMR disponible 24h/24. Rapidement, un professionnel formé échange avec le senior malade et lui apporte l’aide nécessaire en faisant intervenir un ou des aidants de proximité et/ou les secours.

Filien ADMR propose des gammes de produits spécifiques comme le détecteur de chute. Ce système peut lancer une alarme automatique en cas de chute nette suivie d’un état d’inconscience. La personne peut également lancer un appel manuellement en appuyant sur le bouton SOS. C’est une option présentant une sécurité supplémentaire. Il est aussi possible d’avoir recours à des dispositifs de domotique pour personnes âgées, en particulier celles qui ne pensent pas à porter le médaillon ou appuyer sur le bouton en cas d’urgence.

C’est prouvé, la téléassistance Filien ADMR est un atout majeur dans le maintien à domicile et la bonne prise en charge à domicile de la maladie d’Alzheimer ! N’hésitez pas à consulter nos solutions de téléassistance proposées.

Le saviez-vous ? Dans le cadre du service à la personne, vous pouvez également bénéficier d’aides financières comme le crédit d’impôt de 50%. Par conséquent, toute personne âgée abonnée peut déduire 50% du montant annuel de son abonnement grâce à la réduction d’impôt.

Si le senior ne paye pas d’impôt, il s’agira alors d’un crédit d’impôt puisque le Trésor public lui remboursera 50% du montant annuel. A cela s’ajoute les aides comme l’APA via le Conseil départemental, les aides de la caisse de retraite…

N’hésitez pas à prendre contact avec un de nos conseillers pour plus d’informations.

Contactez-nous

Quelles habitudes sont à mettre en place pour une prise en charge à domicile de la maladie d’Alzheimer ?

Pour permettre une prise en charge à domicile de la maladie d’Alzheimer, il est important de sécuriser le logement, supprimer les bruits de fond pour tranquilliser le malade et le stimuler au travers de consignes simples. Il est indispensable également d’organiser des sorties accompagnées et des activités familiales afin d’augmenter le bien-être du malade.

Quelles sont les solutions d’aides extérieures permettant une prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile ?

Atouts majeurs dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer à domicile, les services d’aides à domicile et la téléassistance sont indispensables dans la vie du malade. Le patient peut se rendre également dans un accueil de jour où une équipe spécialisée Alzheimer pourra le prendre en charge dans ses soins.

Comment la téléassistance favorise une prise en charge à domicile de la maladie d’Alzheimer ?

Filien ADMR et son Centre d’Ecoute disponible 24h/24 propose des solutions adaptées à une prise en charge à domicile de la maladie d’Alzheimer. Des produits spécifiques comme le détecteur de chute ou de la domotique sont proposés pour un accompagnement optimal. Un crédit d’impôt de 50% est également accordé à chaque abonné !