12 août 2021

Aménagement du logement pour une personne âgée : comment s’y prendre ?

L’avancée en âge, une perte d’autonomie ou la survenue d’un handicap sont autant de raisons d’envisager l’aménagement du logement d’une personne âgée. Cependant, il y a quelques questions à se poser avant d’entamer cette démarche : pourquoi adapter son logement et quelles pièces aménager dans un premier temps ? Quelles sont les aides financières disponibles et leur montant ? Auprès de quels organismes demander ces aides (ANAH, Conseil départemental, etc.) ? Etc. Pour y répondre, nous avons créé ce guide regroupant tous nos conseils pour réaliser une adaptation du domicile en toute sérénité.

Qu’entend-on par l’aménagement du logement d’un senior ?

L’objectif lorsque l’on parle d’aménagement du logement d’une personne âgée est de renforcer la sécurité à domicile pour préserver l’indépendance du senior. Découvrez pourquoi et quand réaliser cette adaptation, afin de perturber au minimum la vie de votre proche et aussi de s’adapter à son niveau de ressources.

Pourquoi procéder à des travaux d’aménagement chez un senior ?

Le saviez-vous ? Les chutes à domicile représentent la première cause de décès chez les personnes de 65 ans et plus. La chute est souvent un évènement traumatisant. Si elle n’entraine pas de blessure physique, elle peut néanmoins engendrer un syndrome post-chute chez les personnes âgées. Elle n’est donc pas à prendre à la légère. L’une des solutions idéales pour endiguer ce phénomène est de procéder à quelques travaux d’aménagement du logement chez la personne âgée. Ces derniers permettent de :

  • Favoriser le maintien à domicile en aidant à prévenir des accidents ;
  • Prolonger l’autonomie et, par conséquent, retarder l’entrée en EHPAD ;
  • Gagner en confort et bénéficier d’aides techniques à domicile facilitant la vie au quotidien.

Quel est le moment opportun pour procéder à l’adaptation du logement ?

Il est très important d’anticiper la perte d’autonomie et de réaliser les travaux d’aménagement du logement chez la personne âgée au plus tôt ! Malheureusement, beaucoup de personnes s’en préoccupent une fois que la chute est arrivée, notamment à cause d’un faible niveau de ressources ou d’une surestimation des capacités du senior. Or, lorsque l’on procède à l’adaptation du domicile avant que l’accident ne survienne, cela permet de :

  • Prendre le temps pour monter correctement son dossier de demande d’aides, notamment auprès de l’ANAH ;
  • Réaliser les travaux en les étalant dans le temps : du moins urgent au plus urgent ;
  • Éviter de faire cette adaptation dans la précipitation, sans prendre le temps de sélectionner le prestataire (s’il doit il y en avoir un ou plusieurs) idéal.

Quelles sont les pièces du domicile à aménager dans un premier temps ?

Les différentes pièces au sein du domicile ne présentent pas un niveau de risques de chutes égal. Certaines sont plus dangereuses que d’autres, vous devrez donc y réaliser les travaux d’aménagement du logement chez la personne âgée en priorité dans :

  • La salle de bain: avec son fort taux d’humidité, elle représente près de la moitié des chutes à domicile ! Il est donc nécessaire de l’équiper d’aides techniques comme une barre d’appui et de tapis antidérapants. Pour les travaux, il conviendra d’installer une douche pour personnes âgées, spécifiquement adaptée à leurs besoins.
  • La cuisine où se produisent un quart des accidents de la vie courante. Là une réorganisation s’impose pour que les ustensiles les plus utilisés soient accessibles facilement. On peut aussi y installer un tapis antidérapant ou encore d’autres aides permettant de faciliter la prise de repas (pince de préhension, matériel parlant, etc.). Si vous souhaitez entamer des travaux, alors vous pouvez y faire installer du mobilier ergonomique (évier adapté au fauteuil roulant pour les personnes en situation de handicap).
  • La chambre, car le lever et le coucher sont souvent source de chutes. On pourra par exemple relever les prises électriques pour qu’elles soient à portée de main ou encore améliorer l’éclairage avec un système d’éclairage automatique grâce à des solutions de domotique pour seniors.
  • Les escaliers : encore un endroit à l’origine de beaucoup d’accidents au sein du logement. Ici aussi, l’éclairage est à privilégier, ainsi que l’installation d’une main courante. Si la personne éprouve de grandes difficultés à les monter, alors la pose d’un monte-escalier s’avère incontournable.

Une fois que ces pièces auront été aménagées, vous pourrez passer aux suivantes, comme les toilettes ou encore le salon. Comme vous pouvez le constater, l’aménagement du logement d’une personne âgée peut être réalisé par les proches aidants ou des entreprises. Afin de respecter le budget préalablement défini, en fonction du niveau de ressources et des aides financières disponibles, n’hésitez pas à demander des devis auprès des prestataires réalisant les travaux indiquant leur montant et leur date de réalisation.

Aussi, dans le cas où vous auriez besoin d’aide, notamment pour évaluer le logement et les besoins du senior, n’hésitez pas à faire appel à SOLIHA (Solidaires pour l’habitat). Cette fédération accompagne chaque personne âgée dans le réagencement de son logement : conseils techniques, évaluation des ressources, préconisations, montage du dossier d’aides financières, etc.

Les aides financières pour aménager le logement d'un senior

Quelles sont les aides financières pour l’adaptation de l’habitat d’un senior ?

En France, il existe de nombreux dispositifs d’aide au maintien à domicile des personnes âgées permettant de préserver l’autonomie des seniors. Bien entendu, plusieurs de ces aides sont applicables dans le cadre de l’aménagement du logement chez une personne âgée et diffèrent selon les organismes :

  • L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) encourage la réalisation de travaux au domicile permettant de l’adapter aux besoins de chaque personne âgée ou en situation de handicap. Cette aide est accordée sous certaines conditions de ressources et est allouée pour les logements de plus de 15 ans. L’ANAH peut financer jusqu’à la moitié du montant des travaux pour un maximum de 20 000 euros ;
  • Le Conseil départemental si la personne âgée est bénéficiaire de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) ou de la PCH (Prestation de compensation du handicap) ;
  • Action Logement octroie une aide pouvant aller jusqu’à 5 000 euros pour l’aménagement de la salle de bain et des toilettes, par exemple.
  • Le crédit d’impôt. Son montant est établi en fonction des factures émises par les prestataires ayant réalisé les travaux d’adaptation.

Complétez l’aménagement du logement d’une personne âgée avec la téléassistance, une assistance 24h/24 !

La téléassistance est une solution complémentaire idéale à l’aménagement du logement des personnes âgées. Avec une équipe professionnelle disponible 24h/24, elle permet de recevoir de l’aide rapidement suite à une chute grâce à une simple pression sur un bouton.

Avec un montant journalier ne dépassant pas 1 euro, la téléassistance est un service accessible à tous, y compris à ceux bénéficiant de faibles ressources. En plus, un crédit d’impôt de 50% est disponible, ce qui divise par deux le montant de l’abonnement.

Chez Filien ADMR, la qualité est au cœur de notre métier, c’est pourquoi plus de 99% de nos abonnés sont satisfaits. En plus, il n’y a aucuns travaux à prévoir au sein de l’habitat pour installer notre service, il suffit juste de brancher le dispositif sur une prise électrique. Pour bénéficier des conseils de notre équipe ou demander votre devis gratuit et sans engagement, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Demandez votre devis gratuit

Comment adapter son logement au vieillissement ?

L’aménagement du logement d’une personne âgée est indispensable pour préserver son autonomie et son maintien à domicile. Il est alors nécessaire d’équiper le logement d’aides techniques comme des barres d’appui ou de réaliser des travaux comme l’installation d’une douche pour seniors.

Quelles sont les aides financières pour adapter son logement ?

Plusieurs organismes participent au financement de l’aménagement du logement d’une personne âgée :

  • L’ANAH ;
  • Le Conseil départemental dans le cadre de l’APA ou de la PCH ;
  • Action Logement qui octroie jusqu’à 5 000 euros pour l’adaptation de la salle de bain ;
  • L’État avec le crédit d’impôt.

Pourquoi la téléassistance est complémentaire à l’aménagement du domicile ?

Avec son déclenchement facile de l’alerte et l’intervention rapide des secours, la téléassistance permet de recevoir de l’aide 24h/24 en cas de chute. Pour 1 euro par jour, ce service permet de rester chez soi en toute sécurité et s’avère être une solution complémentaire à l’adaptation de l’habitat.