29 juillet 2021

Aide technique à domicile : l’atout des seniors pour un logement adapté

Pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap, il existe une solution efficace : l’aide technique à domicile.

Destinées à améliorer le confort dans le logement, il existe de nombreux types d’aides techniques à domicile. Palliant à une éventuelle perte d’autonomie, ces solutions permettent de continuer à effectuer des actes de la vie quotidienne sans contraintes, tels que la préparation des repas.

Avec ce type de matériel, il s’agit donc de procéder à l’adaptation du logement en fonction des besoins de la personne et non pas le contraire ! Notre article vous détaille chaque aide technique pour le domicile, ses avantages et ses prises en charge financières.

Quelles sont les différentes aides techniques à domicile favorisant l’autonomie ?

Comme vous pouvez l’imaginer, les matériels améliorant le confort de vie à domicile sont nombreux. Ces dispositifs s’intègrent partout dans l’habitat pour compenser la dépendance liée à l’âge ou au handicap.

L’aide pour favoriser la mobilité

Ce sont les systèmes facilitant les déplacements comme :

  • La canne, utilisée pour la marche ou encore pour améliorer la stabilité comme la canne tripode.
  • Le déambulateur, une aide pour une personne souffrant de troubles de la marche et de l’équilibre.
  • Le fauteuil roulant pour une personne souffrant d’un handicap ne lui permettant plus de se déplacer seule.
  • Le chariot permettant d’avoir moins de poids à porter.

L’aide pour faciliter le quotidien

Il s’agit de l’aide technique à domicile qui permet de dépasser les contraintes liées :

  • Aux problèmes d’audition avec des téléphones pour personnes âgées incluant une sonnerie amplifiée par exemple.
  • Aux problèmes de vue grâce à des produits émettant des messages vocaux, des loupes grossissantes, etc.
  • Aux problèmes de préhension comme les pinces et autres épaississeurs facilitant la prise en main des objets.
  • A la prise de médicaments avec les piluliers qui pallient aux éventuelles pertes de mémoire.
  • Aux difficultés de lever et de coucher comme le réhausseur à installer sur un lit médicalisé ou encore le fauteuil releveur à installer dans le salon.

L’aide pour simplifier la prise des repas

Nous retrouvons ici chaque aide technique à domicile installée dans la cuisine pour :

  • La préparation des repas: planche de préparation adaptée, matériel parlant comme une balance de cuisine, etc.
  • S’alimenter en toute autonomie : vaisselle ergonomique, support antidérapant, poignée amovible, etc.

L’aide pour adapter la salle de bain

Pour assurer tous les actes de la vie quotidienne liés à l’hygiène, il est préférable de faire l’acquisition d’un dispositif, ou plusieurs, adapté à la salle de bain.

  • Pour la douche: pouvant être équipée d’une barre d’appui, d’un siège mural et d’un tapis antidérapant.
  • Pour les toilettes : la barre d’appui permet de s’assoir et se lever plus facilement. Il est aussi conseillé de les équiper d’un réhausseur pour plus de confort.

D’une manière générale, il est préférable de remplacer la baignoire par une douche pour personnes âgées, totalement adaptée à la perte d’autonomie.

Les aides techniques à domicile

Comment bien choisir son aide technique pour le domicile ?

Pour faire le bon choix, plusieurs critères doivent entrer en compte : l’adaptation au degré d’autonomie de la personne, le coût, les aides financières, la présence du système sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR), etc.

Bien évaluer le degré d’autonomie ou les besoins de compensation de la personne

Pour les personnes âgées, la perte d’autonomie correspond à un indicateur appelé GIR. Cette évaluation est faite par du personnel médico-social dans le cadre d’une demande d’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). L’installation de l’aide au domicile de la personne dépendra donc de son GIR. Le niveau 1 étant la perte d’autonomie la plus forte et le niveau 6, la plus faible.

Pour les personnes en situation de handicap, l’évaluation des besoins de compensation est assurée par l’équipe pluridisciplinaire de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Elle est réalisée lors d’une demande de prise en charge financière comme la Prestation de compensation du handicap (PCH).

Quel est le coût et les aides financières disponibles ?

Le coût d’une aide technique pour le domicile est extrêmement variable. Elle peut être financée avec différents dispositifs liés à l’aide au maintien à domicile des personnes âgées comme :

  • L’APA versée par le Conseil départemental ;
  • La PCH versée par le Département via la MDPH ;
  • La Caisse de retraite ou la Complémentaire santé.

Particularité de la LPPR

La LPPR est la liste de chaque aide technique à domicile (produits et prestations) faisant l’objet d’un remboursement par l’Assurance Maladie. Cette liste est disponible directement sur son site Ameli.

Le remboursement s’effectue sur la base d’un forfait établi par l’Assurance Maladie. La somme restant à charge de la personne peut être financée dans le cadre de la PCH.

Où se renseigner pour une aide technique pour le domicile ?

Il existe dans plusieurs communes des Centres d’information et de conseil sur l’aide technique à domicile, aussi appelés CICAT. Leur rôle est d’informer et d’orienter les personnes sur l’aide qui leur permettra d’améliorer leur confort de vie et leur autonomie dans le logement. Pour trouver le CICAT le plus proche de chez vous, il suffit de vous renseigner auprès de la CNSA.

Aussi, parce qu’il peut être très important de tester un matériel, il est possible de vous rendre dans le magasin de matériel médical le plus proche de chez vous. L’équipe vous accueillera et vous conseillera sur le produit le plus adapté à votre besoin.

Enfin, il existe des sites e-commerce sur lesquels commander son aide technique pour le domicile en toute discrétion. C’est un véritable atout pour les personnes ne souhaitant ou ne pouvant pas se déplacer aisément hors de leur logement.

En complément de l’aide technique à domicile, optez pour la téléassistance !

La téléassistance est un service permettant de lutter contre la perte d’autonomie des seniors et personnes en situation de handicap. Son fonctionnement est simple : un boitier téléphonique est installé dans le logement, il est relié à un bip d’assistance à porter en pendentif ou en bracelet. Si la personne est victime d’une chute, elle presse le bouton SOS de son bip pour entrer en relation avec un centre d’écoute disponible 24h/24. Un professionnel accède instantanément à son dossier personnel, analyse la situation et fait intervenir les secours pour lui venir en aide.

Chez Filien, la téléassistance ADMR, notre opérateur reste en contact avec la personne jusqu’à la fin de l’intervention. Cette proximité vise à la rassurer dans un moment stressant ou angoissant. Ce service favorise le maintien à domicile en permettant aux utilisateurs d’alerter facilement et de recevoir de l’aide rapidement.

En plus, au même titre que les prestations assurées par une association ou une agence de services à la personne agréée (portage de repas, ménage, etc.), la téléassistance est éligible au crédit d’impôt de 50%. Ce qui réduit de moitié le coût de l’abonnement mensuel !

Avec plus de 99% d’abonnés satisfaits, la téléassistance Filien ADMR sera l’aide technologique complémentaire idéale à votre aide technique pour le domicile. N’hésitez pas à demander votre devis gratuit en contactant nos conseillers.

Demandez votre devis gratuit

Pourquoi avoir recours aux aides techniques à domicile pour conserver son autonomie ?

En plus de faciliter la vie au quotidien, en palliant aux problèmes de vue, d’audition ou encore de préhension, l’aide technique à domicile est un atout pour :

  • Aider à la mobilité;
  • Simplifier l’accès à la salle de bain ;
  • Faciliter la prise des repas.

Quels sont les critères pour choisir l’aide technique à domicile la mieux adaptée ?

Avant de choisir son aide technique pour le domicile, il est important de mener une réflexion en :

  • Évaluant les besoins du senior et sa perte d’autonomie ;
  • Se renseignant sur les coûts en demandant des devis ;
  • Testant le matériel.

Comment se faire rembourser l’achat d’une aide technique à domicile ?

Avec des coûts très variés, il est possible de bénéficier d’une prise en charge pour l’achat de son aide technique lorsque la personne remplit certaines conditions comme être bénéficiaire de l’APA ou de la PCH. Aussi, la Caisse de retraite principale ou la Complémentaire santé peuvent participer à ce financement.