20 septembre 2021

La plainte somatique chez une personne âgée peut cacher des troubles plus profonds

Qu’est-ce qu’une plainte somatique ? C’est une douleur ressentie dans le corps s’expliquant par une affection ou une maladie connue. Son ressenti peut aussi être disproportionné par rapport à ce qui est habituellement exprimé par les personnes en général. Dans cet article, nous parlerons en particulier de la plainte somatique chez une personne âgée, un phénomène fréquent chez les seniors. Explications sur les origines et symptômes de ce trouble pouvant en dissimuler un autre.

Trouver la ou les raisons à l’origine d’une plainte somatique

On l’a vu précédemment, le terme somatique concerne le corps, à l’inverse du psychique en rapport avec l’esprit. Néanmoins, les deux ne sont pas forcément à dissocier…

Les symptômes les plus courants

Bien souvent, la plainte somatique chez une personne âgée va se situer au niveau :

  • Des articulations, du dos et des cervicales avec des douleurs diffuses ou des points précis ;
  • Du thorax avec des palpitations ou une sensation d’oppression ;
  • De l’abdomen avec des maux de ventre entraînant parfois des nausées.

Elle pourra aussi s’exprimer via une grande fatigue, des vertiges et même des tremblements. Ces symptômes, s’ils ne sont pas détectés à temps, peuvent engendrer une forte altération des fonctions cognitives de la personne.

Les causes, souvent d’ordre psychique

Bien qu’une plainte somatique puisse trouver légitimement sa source dans une maladie déjà présente, on lui reconnaît plus souvent une origine d’ordre psychique. La médecine moderne lui attribue 2 troubles majeurs :

Dans ce cas, lorsque ces troubles concernent aussi bien le corps et l’esprit on parle de maladie psychosomatique. Par exemple, la baisse d’élan vital chez une personne souffrant d’un état dépressif se traduira par une fatigue extrême.

Quoiqu’il en soit toute plainte somatique chez une personne âgée est à prendre en considération car un mal-être tel qu’une dépression ou de l’anxiété peut être sous-jacent.

Les conséquences des troubles somatiques chez le patient âgé

Outre les changements d’humeur, l’incompréhension générée par la somatisation peut engendrer :

  • Une addiction à des traitements médicamenteux en mesure de soulager les douleurs ;
  • Une perte d’autonomie avec le déclin progressif des fonctions cognitives ;
  • La négligence sur sa propre hygiène de vie ou même la maltraitance de la part de l’entourage ;
  • Un isolement social lié au mutisme et au repli sur soi.

Venir en aide à une personne faisant l’objet de douleurs somatiques

Dans un premier temps, en particulier si votre proche souffre d’anxiété, il est nécessaire de savoir comment rassurer une personne âgée. Cette première étape servira à vous faire confiance mutuellement.

Dans un second temps, on tentera de réorganiser son mode de vie : alimentation équilibrée, sommeil adapté, activité physique / intellectuelle individuelle ou en groupe pour maintenir le lien social, etc. Vous pouvez aussi opter pour une médecine douce comme l’hypnose ou la sophrologie. Profitez-en pour faire vérifier et corriger d’éventuels soucis au niveau de la vue ou de l’ouïe. La pose d’appareils adaptés peut changer la vie !

Enfin, si la plainte somatique de la personne âgée persiste ou s’amplifie, il ne faut pas hésiter à faire appel à son médecin. Il est le seul à pouvoir faire diagnostiquer une dépression ou une anxiété. Ces troubles ont explosé ces derniers mois, suite au confinement des personnes âgées subi lors de la crise sanitaire. Il prescrira alors un traitement adapté et, pour les cas les plus inquiétants, fera entrer le patient en clinique pour recevoir des soins et un suivi adaptés.

Faites appel à la téléassistance pour bénéficier d’une écoute attentive 24h/24

La téléassistance Filien ADMR est un service qui favorise l’autonomie des seniors en leur permettant de lancer une alerte en cas de chute ou de malaise et d’être secouru 24h/24. En plus de répondre aux appels d’urgence, notre équipe est toujours à l’écoute en cas d’anxiété ou de stress. De jour comme de nuit, nos professionnels sont disponibles pour rassurer et échanger. Formés aux problématiques liées au vieillissement, ils sont en mesure de détecter tout état dépressif, notamment lorsqu’une plainte somatique est exprimée par la personne âgée de façon récurrente. Dans ce cas, nos opérateurs informent l’entourage proche, les services sociaux compétents le cas échéant.

La bienveillance est au cœur de nos actions, c’est pourquoi 99% de nos abonnés sont satisfaits de leur service de téléassistance. Contactez nos conseillers pour obtenir votre devis gratuit et rejoindre les 200 000 personnes qui nous ont déjà fait confiance.

Contactez-nous

Comment se manifeste une plainte somatique chez une personne âgée ?

Les symptômes peuvent prendre différentes formes dans le corps. En général, il s’agit de douleurs se situant au niveau du dos et des articulations. Des palpitations, une sensation d’oppression de la cage thoracique ou des maux de ventre sont également des troubles somatiques. Idem pour la fatigue, les vertiges et les tremblements.

Quelles sont les conséquences de la dépression chez un patient âgé ?

Outre la douleur somatique, on peut faire face à des changements d’humeur pouvant s’accompagner :

  • D’une dépendance à certains médicaments ;
  • D’une perte d’autonomie ;
  • D’une violence contre soi-même ou d’une maltraitance de la part des autres ;
  • D’un isolement social.

Comment aider une personne souffrant d’un état dépressif ou d’anxiété ?

Il est nécessaire qu’elle consulte son médecin qui pourra poser un diagnostic fiable sur la maladie. Il mettra en œuvre le soutien psychologique, le traitement médicamenteux et, si besoin, l’entrée en clinique pour recevoir des soins adaptés. Pendant ce processus, n’hésitez pas à rester aux côtés de votre proche pour l’accompagner et qu’il se sente rassurer.