13 septembre 2021

La perte de poids chez les seniors peut être un signe de dénutrition, restez vigilants !

S’alimenter est un besoin vital. En France, on peut également dire que les plaisirs de la table sont ancrés dans notre culture. Alors forcément, lorsque l’on constate une perte de poids chez un senior, c’est un signe alarmant qui fait rapidement penser à une dénutrition. D’ailleurs, le Collectif de lutte contre la dénutrition estime que 2 millions de personnes sont touchées par cette pathologie et plus de la moitié d’entre elles sont des personnes âgées !

Alors, comment faire pour éviter que cette perte de poids engendre des problèmes de santé chez votre proche âgé ? Voici nos conseils.

Les causes multiples d’une perte de poids chez les seniors

Chez une personne âgée, les raisons de ce trouble de l’alimentation peuvent être diverses et liées à :

  • L’avancée en âge: avec le vieillissement et les fonctions de l’organisme qui ralentissent, la perte d’appétit est fréquemment constatée. En plus, la personne peut aussi présenter des difficultés pour préparer ses repas.
  • L’état de santé: certaines maladies chroniques comme la dépression ou l’insuffisance cardiaque engendrent une dénutrition. Idem pour celles générant des troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer. On constate aussi cette pathologie chez les personnes souffrant de problèmes bucco-dentaires ou digestifs.
  • Le mode de vie: certains régimes pauvres en calories, l’isolement social, le manque d’activité physique et la précarité sont autant de raisons à une perte de poids chez les seniors.

Pour repérer une perte de poids chez votre proche, il est nécessaire de bien l’observer. Par exemple, vous remarquerez que des vêtements qui lui allaient deviennent trop amples, que sa bague est devenue trop grande, etc. Il est aussi conseillé de surveiller son poids. Invitez-le à se peser à un moment précis de la journée (avant le repas du soir par exemple) et relevez son poids. Une variation entre 2 et 3 kg doit vous alerter.

D’autre part, afin de diagnostiquer efficacement une personne en situation de dénutrition, la Haute Autorité de Santé a créé un test rapide appelé MNA. Le résultat obtenu dresse un premier état des lieux. Bien entendu, il ne se substitue pas à un avis médical.

Les conséquences d’une dénutrition ne sont pas anodines

Ce déséquilibre alimentaire chez une personne âgée entraîne des conséquences, parfois irrémédiables, sur son état de santé telles que :

  • Une faiblesse générale avec des signes de fatigue et de fragilité pouvant provoquer une perte d’autonomie précoce accompagnée de risques de chutes accrus.
  • Des troubles divers pouvant affectés la marche, la digestion et même la cicatrisation.
  • Des maladies à l’image de l’anorexie mentale qui se manifeste par une perte d’appétit et une incapacité pour la personne à ingérer des aliments par manque d’envie ou de refus de manger.

Nos conseils pour anticiper une perte de poids chez un proche âgé

Avec de petits gestes simples et une légère réorganisation du quotidien, il peut être facile d’anticiper une dénutrition et par conséquent la perte de poids chez un senior.

D’un point de vue alimentaire

  • S’assurer que la quantité d’aliments nécessaires soit présente dans le réfrigérateur.
  • Agrémenter les repas en prenant le temps de disposer joliment les aliments dans l’assiette, en décorant la table, etc.
  • Prendre plus de repas dans la journée sous forme de petites collations.
  • Prendre le temps de manger, sélectionner des aliments plus riches en protéines (lait, œufs, etc.) et ne pas hésiter à utiliser des aromates et épices pour relever le goût.
  • Favoriser les aliments faciles à manger comme la soupe, la purée, etc.
  • Faire appel à un service de portage de repas à domicile.

D’un point de vue physique

  • Reprendre une activité physique comme la gym douce pour seniors.
  • Avoir une activité permettant de maintenir le lien social telle que les clubs de bridge et autres endroits pour se retrouver et échanger.

En parallèle, si vous avez le moindre doute, il est préférable de se tourner vers un médecin qui saura poser un diagnostic fiable sur un éventuel risque de dénutrition. Aussi, en lien avec un(e) diététicien(ne), il pourra si besoin adapter un régime pauvre en sel ou en sucre.

La téléassistance vous aide aussi à veiller sur la prise des repas

Avec notre service de solutions domotiques pour personnes âgées Filien Habitat, la perte de poids chez les seniors ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Les détecteurs placés au sein du domicile, recueillent les informations sur l’activité de la personne et les envoient à une Box intelligente. Celle-ci analyse les données et les met à disposition sur une application smartphone dédiée aux aidants. Ainsi, si votre proche ne se rend plus régulièrement dans sa cuisine ou n’ouvre plus la porte de son réfrigérateur, vous serez prévenu. Ceci vous permettra de mettre en place la solution adéquate pour anticiper un éventuel trouble de l’alimentation.

Bien entendu, nous proposons également un service de téléassistance à domicile classique avec un bip d’assistance permettant de lancer l’alerte en cas de chute ou de malaise. N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour plus d’informations !

Contactez-nous

Pourquoi les seniors perdent du poids ?

Les facteurs d’une perte de poids chez les seniors sont multiples. L’avancée en âge est une cause fréquente de la perte d’appétit. D’autre part, de nombreuses maladies peuvent en être à l’origine, y compris les problèmes bucco-dentaires et digestifs. Enfin, un régime restrictif ou le manque d’activité physique contribuent à une éventuelle dénutrition.

Quels sont les risques de la dénutrition ?

En dehors de la perte de poids, elle peut avoir des conséquences graves sur l’état de santé du senior en générant de la fatigue, une faiblesse générale, des troubles de la marche entrainant des chutes et des maladies comme l’anorexie. La dénutrition doit être diagnostiquée par un médecin afin de mettre en place le traitement adapté.

Quelles sont les solutions pour éviter la perte de poids chez un senior ?

Il s’agit surtout de réorganiser le quotidien en prenant du temps pour décorer sa table et pour manger. Il faut aussi favoriser des aliments riches en protéines, faciles à manger (soupe, purée, etc.), lors de collations plus fréquentes dans la journée. La reprise d’une activité physique est aussi conseillée car elle permet de maintenir le lien social.