16 avril 2021

Confinement personnes âgées : solutions contre le risque d’isolement

En 2020, une crise sanitaire sans précédent liée à l’épidémie de la Covid, de la famille des coronavirus, s’est abattue sur le monde. En France, la population n’a pas été épargnée, en particulier les personnes âgées. Ce sont les plus fragiles face à la Covid car le taux de mortalité de ce virus augmente avec l’âge.

Alors, en mars de la même année, l’Etat a décidé un confinement généralisé en portant une attention plus particulière sur le confinement pour les personnes âgées que ce soit à domicile ou en EHPAD. En France, la nécessité de préserver la santé de nos seniors est apparue comme une évidence. Cependant, ce confinement des personnes âgées est un risque clair d’isolement social dans la vie quotidienne. Aujourd’hui, avec les nouvelles mesures restrictives semblables à un reconfinement, l’Etat encourage toujours les personnes âgées à limiter leurs contacts physiques… Ce qui ne doit pas pour autant affecter leur vie sociale ! Il faut simplement faire les choses différemment et patienter avant le retour à la normale.

Nos 5 conseils pour lutter efficacement contre l’isolement en période de confinement

Comme décrit précédemment, le confinement des personnes âgées lié à la Covid entraîne inévitablement une modification des habitudes de vie ou plutôt une adaptation à de nouvelles habitudes de vie. Bien que cette période très stricte soit désormais derrière nous, il est apparu dans une grande majorité de témoignages qu’elle a engendré un fort isolement des personnes âgées. Il faut rester vigilant face à ce phénomène car l’Etat conseille toujours de respecter certaines mesures pour préserver les personnes vulnérables, comme le couvre-feu ou encore la distanciation sociale par exemple qui a tendance à amplifier le sentiment d’isolement.

La soudaineté de la crise de ce virus a montré que nous étions tous mal préparés à ce genre de situation et en particulier pour le confinement des personnes âgées. Cependant, depuis plus d’un an, de nombreuses initiatives sont ressorties contribuant à lutter contre l’isolement des personnes âgées. Découvrez nos 5 conseils à appliquer pendant cette période de confinement des personnes âgées et aussi en dehors, tout en préservant votre santé ou celle de votre proche de la maladie.

Conseil n°1 : communiquer pour lutter contre la solitude liée à l’isolement

Que ce soit à domicile ou en EHPAD, les habitudes de vie des personnes âgées sont souvent faites de petites routines quotidiennes : rencontres lors d’animations, visites du cercle familial / amical, etc. Ces routines ont été rapidement bousculées par le confinement des personnes âgées, l’une des conséquences de la pandémie, qui a entraîné une grande majorité d’entre elles à se replier sur elles-mêmes. Pour briser cet isolement, il est très important de communiquer :

  • Téléphoner régulièrement à ses proches pour prendre de leurs nouvelles.
  • Contacter le service d’écoute « Croix-Rouge chez vous » au 09 70 28 30 00 disponible du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Son rôle : proposer une écoute chaleureuse et livrer des denrées de première nécessité aux seniors en situation d’isolement sur Paris et la France entière.
  • Faire appel à la solidarité entre voisins en demandant à se faire livrer des courses sur le palier de temps en temps ou encore pour discuter quelques minutes en extérieur afin de se tenir au courant de la vie du quartier, tout en respectant les mesures sanitaires.
  • Signaler la situation d’isolement d’une personne auprès des services sociaux de sa commune pendant et en dehors du confinement des personnes âgées. Le CCAS par exemple, a pour mission d’accompagner les seniors dans cette problématique et d’anticiper les risques d’isolement social. Leurs équipes sont d’autant plus mobilisées depuis la crise liée à la Covid en France.
  • Pour les seniors en EHPAD : encourager les visites de la famille et des proches, même si elles se font dans un cadre très strict et réglementé par le personnel de santé de l’établissement.

Conseil n°2 : faire appel aux technologies pour freiner le risque d’isolement lié au confinement des personnes âgées

Parfois, les nouvelles technologies peuvent venir en aide lors d’une période de confinement des personnes âgées pour prévenir du risque d’isolement. Bien entendu, il est nécessaire que les seniors y aient accès ou soient accompagnés dans leur utilisation :

  • Les appels en visio via Internet sur des applications comme Whatsapp ou Messenger. Cela permet de se voir et d’échanger en direct avec la famille ou les proches.
  • L’échange de photos et/ou vidéos via Internet est devenue une pratique courante. Désormais une majorité de seniors, en plus de consulter leur album photo, peut avoir accès gratuitement à des plateformes sur lesquelles leurs proches mettent en ligne une multitude de photos de leur vie de tous les jours.
  • Les jeux vidéo généralement utilisés par les enfants et petits-enfants. Leur pratique contribue en plus à lutter contre la perte d’autonomie en stimulant les fonctions cognitives.

Conseil n°3 : maintenir une activité pour entretenir son bien-être et sa santé

C’est bien connu, la pratique d’une activité intellectuelle ou physique améliore la qualité de vie des seniors en stimulant leurs fonctions motrices. Qu’elle soit pratiquée à l’intérieur ou autour de son domicile ou même en EHPAD, c’est un excellent moyen de lutter contre le risque d’isolement en période de confinement des personnes âgées :

  • La lecture, les jeux de société ou les jeux de mémoire sont autant de loisirs permettant de ne pas tomber dans un sentiment de solitude profond. Ils éloignent pendant un temps les préoccupations liées au virus, tout en occupant l’esprit.
  • Une activité physique douce comme la marche ou même le jardinage, pour les seniors disposant d’un extérieur, entretient la santé sur le long terme.

Conseil n°4 : solliciter des prestataires de services à la personne pour pallier à l’absence des aidants

Dans cette période de crise liée au coronavirus et en particulier pendant le confinement des personnes âgées, les aidants ont dû s’adapter et parfois chambouler complètement leur planning auprès de leur proche. Ainsi, certains d’entre eux se sont trouvés dans l’incapacité de se rendre quotidiennement au domicile de leur parent senior.

Face à cette situation, pouvant être un facteur de détérioration de l’état de santé des personnes âgées, des aidants ont décidé de faire appel à des prestataires de services à la personne que ce soit une société ou une association présente sur toute la France comme l’ADMR. Grâce à des protocoles bien établis, permettant de lutter efficacement contre la propagation du virus, ces professionnels de l’aide à domicile assurent au quotidien diverses missions :

  • Aide à la toilette et à la prise de repas.
  • Tâches ménagères.
  • Aide aux courses.

En plus de leurs tâches, les auxiliaires de vie aident à rompre l’isolement lié au confinement des personnes âgées grâce à leur présence et aux échanges qu’elles peuvent avoir avec les seniors.

Conseil n°5 : souscrire à un service de téléassistance

En plus de chaque conseil décrit ci-dessus, il en existe un, très simple et rapide à mettre en place : la téléassistance. Spécifiquement conçu pour permettre aux seniors de lancer facilement une alerte pour recevoir de l’aide de jour comme de nuit, c’est un service de protection à domicile qui s’est avéré particulièrement efficace lors du confinement des personnes âgées.

Les seniors ayant souscrit à un abonnement auprès d’une société de téléassistance comme Filien ADMR, pouvaient, en plus de déclencher une alarme en cas de chute, simplement appeler pour discuter. Les équipes de Filien ADMR sont disponibles 24h/24 en cas d’urgence et aussi pour échanger dans des moments de stress et d’angoisse liés au virus et au confinement des personnes âgées qui en a découlé.

Focus sur Filien ADMR : une téléassistance humaine et bienveillante

Depuis plus de 30 ans, préserver l’autonomie des personnes âgées à domicile et en EHPAD est au cœur de ses priorités. En cas de chute ou de malaise, grâce à un simple appui sur le bip d’assistance, le senior est connecté au centre d’écoute Filien ADMR (détenant la certification NF Service « téléassistance au domicile » depuis 2016) disponible 24h/24 qui lui vient en aide en faisant intervenir les secours adaptés.

Comment la téléassistance Filien ADMR lutte contre l'isolement des personnes âgées ?

Allant bien au-delà de la sécurité, Filien ADMR a à cœur de délivrer un service humain avec :

  • Une écoute attentive des besoins des seniors afin de maintenir leur vie sociale à domicile ou en EHPAD.
  • L’empathie en ressentant ce qu’il se passe à chaque appel d’alerte, en comprenant ce que la personne âgée exprime (chute, malaise, isolement, angoisse, etc.) et en réagissant rapidement à chaque situation.
  • La bienveillance en informant les services compétents ou l’entourage de situations de détresse, d’isolement ou de comportement anormal (perte de mémoire, désorientation, etc.)

Ces actions favorisent considérablement le maintien à domicile !

Comment Filien ADMR a pu proposer gratuitement son service pendant le confinement des personnes âgées ?

Pendant la période de crise sanitaire du coronavirus, Filien ADMR est toujours restée mobilisée. D’ailleurs, lors du confinement des personnes âgées en mars 2020, elle a proposé gratuitement son service de téléassistance pour les personnes qui sortaient d’hospitalisation. Cette opération visait entre autres à épauler le personnel de santé en contribuant à désengorger les hôpitaux et en permettant un retour à domicile plus rapide. Vu la durée de l’épidémie du virus Covid, cette opération a été prolongée de quelques mois en offrant jusqu’à 2 mois d’abonnement gratuits à son service de téléassistance.

C’est grâce à son action solidaire et à ses valeurs humaines, qu’aujourd’hui plus de 99% de ses abonnés sont satisfaits de son service.

La téléassistance Filien ADMR est disponible partout en France que vous habitiez à Paris, Nancy, Bordeaux ou toute autre commune. Pour recevoir votre devis gratuit et sans engagement, contactez ses conseillers !

Contactez-nous