23 juillet 2021

Accueil familial des personnes âgées : une alternative adaptée

L’accueil familial pour personnes âgées est une solution d’hébergement pour les personnes âgées qui ne peuvent ou ne veulent plus vivre chez elles, de façon temporaire ou permanente. L’accueil familial constitue une alternative à l’hébergement en établissement. Son coût représente la moitié environ du prix d’un EHPAD ou d’une résidence pour seniors. C’est un avantage financier à prendre en considération au regard des petites retraites de nos seniors !

Tout savoir sur le rôle de l’accueillant familial

L’accueillant familial reçoit des personnes âgées ou des personnes handicapées chez lui et leur fait partager sa vie de famille, moyennant rémunération. Il propose aux personnes accueillies un hébergement au sein de sa famille afin de leur faire bénéficier d’une présence aidante, stimulante et d’un accompagnement personnalisé. Parmi les nombreuses solutions pour favoriser l’autonomie des seniors, l’accueil familial pour personnes âgées et/ou handicapées permet de rompre leur solitude grâce à des séjours temporaires ou pendant les vacances de leurs proches par exemple. En effet, il se caractérise par sa souplesse et peut être :

  • temporaire : absence des proches par exemple, ou après une hospitalisation,
  • séquentiel :  tous les week-ends, 1 semaine sur 2,
  • permanent,
  • à temps partiel : la journée uniquement,
  • à temps complet : la journée et la nuit.

L’accueillant familial peut être un ancien salarié du secteur de la santé ou du travail social comme l’ADMR. En effet, d’anciens salariés de l’ADMR, qui ont apprécié d’aider les personnes âgées et/ou handicapées en difficulté, développent ainsi cette activité à leur domicile. Par contre ils ne doivent pas avoir de liens familiaux avec les personnes accueillies.

L’accueillant familial intègre la personne accueillie à la vie quotidienne de sa famille. Il assure l’hébergement, la restauration, l’entretien des effets personnels et des pièces mises à la disposition de la personne accueillie. Il peut également accompagner le senior dans les actes de la vie quotidienne (lever, coucher, toilette…). La personne âgée et/ou handicapée a libre accès aux pièces communes de la famille (salon, salle à manger, salle de bain…). La circulation dans le domicile doit être facile et sans danger pour les personnes âgées notamment celles rencontrant des problèmes de déplacements.

Il prend en compte les besoins, les demandes et les souhaits afin de lui proposer un accueil personnalisé. L’accueillant familial développe ainsi le niveau d’autonomie de la personne accueillie au travers d’activités et maintient le lien social au travers de nouvelles rencontres.

L’accueil familial procure à la personne âgée, un cadre de vie idéal !

D’une manière générale, l’accueil familial pour personnes âgées et/ou handicapées est un bon moyen de garantir le respect, la sécurité et le bien-être de la personne accueillie.

Accueil familial des personnes âgées

L’accueil familial pour personnes âgées, des réglementations à respecter

Quelques réglementations sont à respecter afin d’accueillir une personne âgée à domicile. L’accueillant familial doit mettre à disposition de la personne accueillie :

  • une chambre de 9 m² minimum pour une personne seule ou de 16m² pour un couple,
  • des équipements adaptés au niveau d’autonomie de la personne,
  • une salle de bain et des toilettes, partagés ou privés ;
  • un moyen de communication permettant de demander du secours immédiatement en cas de besoin et/ou de détresse.

L’accueil familial pour personnes âgées est soumis à un agrément, délivré par le Conseil départemental pour une durée de 5 ans. L’agrément est soumis au respect d’un certain nombre de conditions :

  • maintenir le logement dans un état de propreté et d’hygiène impeccable,
  • rendre le domicile compatible avec l’âge et le degré de handicap de la personne accueillie,
  • préserver la santé du senior ou de la personne handicapée,
  • maintenir la sécurité et le bien-être de la personne accueillie,
  • assurer la continuité de service et suivre une formation,
  • accepter un suivi social et médico-social de la personne âgée ou handicapée par les services du département.

La procédure d’instruction par les services du département pour un accueil familial pour personnes âgées comprend :

  • au moins un entretien des services du département avec le demandeur,
  • au moins une visite à son domicile,
  • la vérification de son casier judiciaire.

L’accueillant familial peut être :

  • rémunéré directement par la personne qu’il accueille par un contrat signé conjointement,
  • être salarié d’un organisme ayant obtenu l’accord du Conseil départemental.

Quelles sont les modalités pour établir le contrat d’accueil familial ?

Pour mettre en place l’accueil, un contrat d’accueil doit être établi (selon un modèle-type). Une copie du contrat signé et de ses annexes doit être obligatoirement envoyée au Conseil départemental.

Le coût de l’accueil familial pour personnes âgées dépendra de différents critères :

  • la rémunération principale pour services rendus avec indemnités de congés,
  • l’indemnité particulière, en fonction du degré de handicap ou du niveau de dépendance de la personne accueillie (disponibilité plus importante de l’accueillant),
  • l’indemnité de mise à disposition des pièces réservées à la personne accueillie (correspondant à un loyer),
  • l’indemnité liée aux frais d’entretien (repas, entretien du linge…).

Ces éléments de rémunération sont librement négociés entre l’accueillant familial et la personne accueillie, dans la limite du cadre fixé par la règlementation.

Les personnes accueillies peuvent bénéficier de différentes aides pour le maintien à domicile :

  • l’APA par le Conseil Départemental (allocation personnalisée d’autonomie),
  • Les aides au logement,
  • L’ASH (l’aide sociale à l’hébergement).

N’hésitez pas à prendre contact avec votre Conseil départemental pour plus d’informations au sujet de l’accueil familial pour personnes âgées !

Solution complémentaire à l’accueil familial pour personnes âgées : la téléassistance

L’accueillant familial doit mettre à disposition du senior, dans l’hébergement, un moyen de communication dans le cas où il se retrouverait en situation de détresse. Si la personne âgée intègre un accueil familial de façon temporaire, il convient également de l’équiper avec un système de téléassistance lorsqu’il se retrouve seul à son propre domicile.

Dans tous les cas de figure, la meilleure solution est la téléassistance Filien ADMR !

La téléassistance Filien ADMR permet de mettre en sécurité 24h/24 et 7j/7 chaque abonné grâce à un bip porté autour du cou ou au poignet. La personne âgée se retrouve en détresse, elle appuie sur le bip. Un opérateur du Centre d’Écoute Filien ADMR prend en charge immédiatement l’appel. Il prend le temps de discuter avec la personne âgée et/ou handicapée afin de déterminer son besoin. Il fait appel à un aidant de proximité ou les services de secours en fonction de la gravité de la situation. Dès que la personne âgée est en totale sécurité, l’opérateur met fin à l’appel.

La téléassistance Filien ADMR apparait donc comme LA solution complémentaire à l’accueil familial !

Grâce à son centre d’écoute certifié NF Service « téléassistance au domicile » et plus de 99% d’abonnés satisfaits, la téléassistance Filien ADMR propose des solutions adaptées au maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées. Ainsi l’option détecteur de chute est rassurante pour les seniors sujets aux chutes (n’hésitez pas à consulter notre article sur le syndrome post chute chez les personnes âgées) ou les dispositifs de domotique à installer dans le logement pour une totale sécurité.

Tout comme l’accueil familial pour personnes âgées, de multiples aides financières sont également disponibles pour la téléassistance comme le crédit d’impôt de 50%, les aides comme l’APA via le Conseil départemental et les aides de la caisse de retraite…

N’hésitez pas à prendre contact avec un de nos conseillers pour plus de renseignements !

Demandez votre devis gratuit

Qu’est-ce qu’un accueil familial pour personnes âgées ?

L’accueil familial pour personnes âgées est un hébergement permanent ou temporaire pour les personnes âgées et/ou handicapées qui ne peuvent plus vivre chez elles. L’accueil familial constitue une alternative à l’hébergement en EHPAD. L’accueillant familial reçoit le senior dans son domicile moyennant rémunération et lui propose une présence et un accompagnement conformes à son degré de dépendance.

Quels sont les critères pour devenir accueillant familial pour personnes âgées ?

L’accueil familial pour personnes âgées est soumis à un agrément du Conseil départemental.

Voici les conditions :

  • Maintenir le logement propre et l’adapter à l’état de santé de la personne,
  • Préserver la santé et la sécurité du senior.

Un suivi social est effectué afin de s’assurer du bien-être de la personne âgée et/ou handicapée.

Combien coûte un accueil familial pour personnes âgées ?

Le coût d’un accueil familial pour personnes âgées représente la moitié environ du prix d’un EHPAD.

Il comprend la rémunération principale pour le service avec indemnités de congés, une indemnité particulière en fonction du niveau de dépendance, une indemnité de mise à disposition de l’hébergement correspondant à un loyer et une indemnité liée aux frais d’entretien.