30 mars 2022

Ma Prime Adapt’ : cette nouvelle aide pour le logement tant attendue

La tendance démographique en France est claire : l’accélération du vieillissement de la population se conjugue avec l’allongement de l’espérance de vie. En résumé, les 75 ans et plus sont de plus en plus nombreux. Il est donc nécessaire de leur trouver des solutions pour leur permettre de rester à domicile le plus longtemps possible, à l’image de la téléassistance. En effet, aujourd’hui plus de 94% des français déclarent vouloir vieillir chez eux. *

C’est pourquoi, le Gouvernement a décidé de créer une aide baptisée Ma Prime Adapt’ pour permettre aux français de financer les travaux d’adaptation de leur logement au vieillissement. Même si le contenu de ce dispositif n’a pas encore été dévoilé dans sa totalité, ses principales modalités sont connues. Vous pouvez les découvrir dans cet article.

Pourquoi encourager l’adaptation du logement avec cette aide ?

Chacun d’entre nous a déjà été confronté à ce constat : le logement d’un proche âgé n’est pas adapté au vieillissement. Escaliers et autres baignoires représentent des risques de chutes pouvant entraîner une perte d’autonomie. Néanmoins la rénovation et l’installation d’aides techniques peuvent rapidement peser sur le budget, en particulier celui des petites retraites. C’est donc pour faciliter l’adaptation du logement qu’est née Ma Prime Adapt’.

Une idée en réflexion depuis 2021

Dans son rapport « Nous vieillirons ensemble » remis au Gouvernement en mai 2021, Luc Broussy, Président de France Silver Eco, recensait 80 propositions pour accompagner le vieillissement des seniors à domicile. Parmi elles, une aide financière à l’adaptation du logement a retenu l’attention.

C’est à partir de cette préconisation que le Gouvernement a commencé à travailler sur celle qui deviendra Ma Prime Adapt’. A l’heure actuelle, sa mise en œuvre n’est toujours pas dévoilée. Néanmoins, elle reste une volonté forte du Gouvernement, puisqu’elle est désormais intégrée dans le « plan antichute des personnes âgées » annoncé le 21 février 2022.

Le quotidien Le Monde indique s’être procuré une note écrite par Brigitte Bourguignon (Ministre déléguée chargée de l’autonomie), Emmanuelle Wargon (Ministre déléguée chargée du logement) et Sophie Cluzel (Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées) à l’attention de Jean Castex (Premier ministre). Celle-ci dévoile les modalités de cette prime.

Quelles sont les conditions à réunir pour bénéficier de cette prime ?

Ma Prime Adapt’ a été créée sur le même principe que Ma Prime Rénov, une aide dédiée à la rénovation énergétique du logement. C’est pourquoi, tout comme Ma Prime Rénov’, son attribution devrait être confiée à l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). Concrètement, son objectif est d’aider financièrement les personnes âgées à réaliser des aménagements spécifiques dans leur habitat ou à s’équiper d’aides techniques leur permettant de réaliser des actes de la vie quotidienne en toute autonomie.

Dans un premier temps, et c’est ce qu’a affirmé Emmanuelle Wargon lors de la restitution d’une consultation citoyenne en octobre 2021, le but est d’uniformiser les aides existantes. En effet, à l’heure actuelle, les aides qui financent les rénovations ou transformations du logement sont nombreuses et parfois même incohérentes. Elles peuvent même laisser un reste à charge encore trop important pour le retraité.

Réservée aux plus de 70 ans, Ma Prime Adapt’ ne serait à priori pas conditionnée à une perte d’autonomie. Néanmoins, les ministres recommandent l’envoi d’un questionnaire au senior demandeur pour déterminer son état de santé et le niveau d’accessibilité de son domicile. Retourné à la CNAV, ses réponses pourraient engendrer une évaluation gratuite par un ergothérapeute du degré d’autonomie de la personne et de son environnement. Ses recommandations d’adaptation du logement pourraient ensuite donner accès à une prise en charge financière.

L'aide au logement Ma Prime Adapt'

Le dispositif d’aide au logement pour seniors Ma Prime Adapt’ prendra en charge de 50% à 70% du montant des travaux d’adaptation en fonction des revenus annuels des personnes âgées :

  • Si les ressources annuelles sont inférieures à 20 593 euros, la prise en charge est de 70% dans la limite de 8 000 euros de travaux (soit une prime de 5 600 euros) ;
  • Si les ressources annuelles se situent entre 20 594 euros et 25 000 euros, la prise en charge est de 50% dans la limite de 8 000 euros de travaux (soit une prime de 4 000 euros).

Dernier élément dévoilé à ce jour, Ma Prime Adapt’ devrait pouvoir se cumuler avec Ma Prime Rénov’. Un point intéressant qui permettrait de réaliser l’ensemble des travaux en même temps.

 L’objectif pour le Gouvernement est d’adapter près de 700 000 logements en 10 ans. Son coût annuel est estimé à 400 millions d’euros et cette prime devrait être généralisée dès 2024. Ce dispositif, inclus dans le plan antichute des personnes âgées, devrait permettre de réduire de 20% les chutes à domicile.

En attendant Ma Prime Adapt’ quels sont les aides pour adapter son logement ?

L’ANAH, qui devrait être en charge du versement de Ma Prime Adapt’, propose effectivement d’autres aides pour accompagner les seniors dans le financement des travaux d’aménagement de leur logement :

  • L’aide Habiter Sain ou Habiter Serein: il s’agit d’un dispositif permettant de rendre le domicile sain et confortable. Cela peut concerner des travaux de rénovation des raccordements à l’eau, le réseau électrique ou encore le gaz. L’ANAH peut financer jusqu’à 50% du montant dans une limite d’aide de 10 000 euros pour Habiter Sain et 25 000 euros pour Habiter Serein ;
  • L’aide Habiter Facile: elle est assez similaire à Ma Prime Adapt’. Cette prise en charge est dédiée aux travaux d’adaptation du logement aux besoins des seniors. La différence avec la nouvelle prime du Gouvernement est qu’elle s’adresse aux personnes en perte d’autonomie (Gir 1 à 4) ou en situation de handicap. A noter que le logement concerné par les travaux doit avoir plus de 15 ans. Dans ce cas aussi, l’ANAH peut financer jusqu’à 50% des dépenses dans la limite de 10 000 euros et en fonction des ressources du demandeur.

La téléassistance, une solution de sécurité à domicile 24h/24

En dehors du dispositif Ma Prime Adapt’, savez-vous qu’il existe également d’autres aides financières permettant de prolonger le maintien à domicile ? Par exemple, un crédit d’impôt de 50% s’applique aux services à la personne, que l’on soit imposable ou non. Grace à lui, il est possible de s’abonner à moitié prix à notre service de téléassistance senior permettant d’être secouru de jour comme de nuit en cas de problème. Comment ? Tout simplement en appuyant sur le bouton d’un bip que la personne âgée porte autour de son cou ou à son poignet. Ainsi, en cas de chute, malaise ou agression à son domicile, elle est mise en relation directement avec notre centre d’écoute disponible 24h/24. Là un professionnel répond rapidement à son appel et lui fait parvenir les secours adaptés.

Contactez nos conseillers pour recevoir plus d’informations sur nos solutions de téléassistance à domicile ou en extérieur et obtenir votre devis gratuit.

Demandez votre devis

* Consultation citoyenne de 2018 « Grand âge et autonomie »