23 septembre 2022

Pourquoi les personnes âgées deviennent méchantes ? Comment faire face ?

Tout d’abord, il n’y a pas de personnes âgées méchantes, il y a seulement des personnes âgées qui souffrent. Certains seniors ne trouvent donc pas d’autres moyens que de blesser les autres pour gérer leur propre souffrance. Il est vrai que certaines personnes âgées deviennent agressives et acariâtres alors qu’elles avaient un caractère doux. Il est donc nécessaire de comprendre pourquoi les personnes âgées deviennent méchantes afin de trouver l’origine de ces accès de colère et d’apprendre à mieux gérer la situation en trouvant des solutions pour les aider. Des accès de colère peuvent se traduire par de l’agressivité verbale voire même physique. Ce syndrome est d’ailleurs immortalisé à l’écran avec le personnage de Tatie Danielle, la grand-tante odieuse de la comédie d’Étienne Chatiliez.

Des douleurs chroniques, une maladie, un trouble mental ou une simple absence momentanée et tout s’effondre autour du senior. Il est donc indispensable de trouver des solutions pour l’apaiser. Il sera nécessaire d’installer une téléassistance au domicile du senior. En cas d’absence de la famille, le centre d’écoute veille sur le senior de jour comme de nuit 24h/24 et 7j/7.

Quelle est l’origine de cette agressivité et pourquoi les personnes âgées deviennent-elles méchantes avec leur entourage ?

La méchanceté est souvent la démonstration d’un problème sous-jacent que le senior a du mal à vivre. Ce n’est donc pas une transformation due à l’âge mais une réaction à un moment douloureux ressenti par la personne âgée. L’agressivité lui permet donc de supporter ces changements et surtout de communiquer son mal-être.

Voici les principales causes pouvant entrainer une agressivité chez la personne âgée :

  • Accident vasculaire cérébral,
  • Maladie de Parkinson, maladie chronique et troubles mentaux,
  • Changement de traitement médical,
  • Douleurs non soulagées par les traitements comme par exemple une grosse migraine,
  • Difficultés relationnelles avec l’entourage,
  • Changement d’environnement et de lieu de vie,
  • Perte d’un proche,
  • Peur de l’abandon et de la mort,
  • Perte d’autonomie, la personne âgée a l’impression d’être un fardeau pour son entourage.

Le syndrome de glissement est responsable également de crises d’agressivité chez le senior. Le senior est déconnecté de la réalité. Il ne mange plus, ne parle plus, etc. Cette situation est difficile à vivre également pour la famille et le personnel soignant car le senior refuse les soins et se sent persécuté.

Les personnes âgées peuvent également devenir méchantes face à la maladie d’Alzheimer, la démence ou à la sénilité. Le senior est sujet à des pertes de mémoire, déprime et n’est plus le même. Les pertes de mémoire ou les symptômes de la maladie d’Alzheimer isolent le senior. Il refuse l’aide offerte. Il ne veut plus s’alimenter et des sautes d’humeur apparaissent. Les personnes âgées malades deviennent méfiantes et agressives envers leur entourage qui ne demande qu’à les aider.

Trouver la cause afin d’apaiser la personne âgée qui devient méchante

La première chose est de faire preuve de patience. L’entourage ne doit pas répondre par de l’agressivité. La compréhension et la sagesse sont de rigueur dans une telle situation.

Pourquoi la personne âgée devient méchante ? Une petite enquête s’impose ! Il faut se poser les bonnes questions selon les causes précédemment listées. Il est tout d’abord indispensable de ne pas questionner le senior de cette façon : « Pourquoi es-tu comme ça ? », « Qu’est ce qui ne va pas ? ». La personne âgée risque de se bloquer et de se renfermer sur elle-même.

  • Est-ce que son traitement médical a été changé ?
  • Ressent-il des douleurs dont il ne veut pas parler ?
  • Est-ce que le senior est bien dans sa peau ? Est-ce que quelque chose le rend malheureux ? Dépression, sénilité, démence, maladie d’Alzheimer, angoisse liée à son grand âge, solitude à la maison, peur de la mort ?
  • Est-ce qu’il éprouve des difficultés à dormir ? Est-ce qu’un évènement perturbe le sommeil du senior ? Peut-être dû à un évènement passé comme la perte d’un proche ou le souvenir de la perte de sa propre mère par exemple ;
  • Est-ce qu’il a des problèmes avec un de ses proches ? Le rapport mère/enfant est parfois difficile à gérer dans une famille.

Être à l'écoute d'un senior qui vient méchant

Dans tous les cas, si la personne âgée devient méchante, il est indispensable de ne pas reporter la frustration ressentie face à tant de colère sur le senior. Il faut se répéter que c’est sans doute lui qui souffre le plus de cette situation. Souvent, une personne âgée qui devient méchante se sent juste seule et a besoin d’une simple présence et de beaucoup d’affection.

Si la famille n’arrive pas à trouver une solution, pas de panique ! Les proches du senior ne sont pas des experts de la santé mentale ni des experts de la gériatrie. Des professionnels de santé sont là pour aider l’entourage et le senior dans ces moments difficiles.

D’ailleurs pourquoi pas devenir aidant familial ? Assister le proche malade en perte d’autonomie afin de l’aider au quotidien. Une bonne solution pour apaiser le senior !

En cas de symptômes liés à une possible dépression ou à la maladie d’Alzheimer, il faut prendre contact avec son médecin traitant qui orientera les proches vers un psychologue. Si rien n’indique que cette agressivité est due à un problème psychologique, le médecin traitant effectuera des examens afin de détecter une éventuelle maladie.

Une personne extérieure est souvent bénéfique car le senior arrivera sans doute mieux à se confier.

Les professionnels de santé spécialistes de ce type de comportement utilisent un document qui leur sert à évaluer l’ampleur des troubles : l’échelle des personnes âgées déconcertantes (EPADE). Elle est utile pour savoir pourquoi la personne âgée devient méchante. Cette liste sert à décrypter les actes, paroles du senior afin de gérer la situation par soi-même ou par un professionnel de santé.

La téléassistance, la protection idéale à domicile

Une personne âgée sujette aux troubles du comportement doit être sécurisée 24h/24, 7j/j. L’installation d’une téléassistance senior devient donc indispensable pour la protéger.

Le senior porte sur lui un dispositif autour du cou ou au poignet. Un problème arrive ? Il déclenche un appel en appuyant sur son bip. Un opérateur du centre d’écoute Filien ADMR répond immédiatement à l’appel, tout en prenant le temps de discuter avec lui. L’opérateur d’écoute appellera un aidant ou les services de secours en fonction du besoin exprimé par la personne âgée.

Si les proches souhaitent une protection optimale, il existe une solution de domotique. L’activité du senior est alors surveillée en temps réel à son domicile grâce à des détecteurs de mouvement connectés à une box intelligente. La protection optimale à la maison !

Faîtes confiance à Filien ADMR et son centre d’écoute, certifié NF Service ! 99% des abonnés sont satisfaits ! D’ailleurs il est possible pour le senior de bénéficier du crédit d’impôt de 50% et des aides disponibles via le Conseil départemental dans le cadre de l’APA et/ou des aides de sa caisse de retraite.

N’hésitez pas, contactez un de nos conseillers !

Contactez-nous

Pourquoi les personnes âgées deviennent méchantes et font souffrir l’entourage ?

Il est primordial de déterminer d’où vient cette agressivité car une personne âgée qui devient méchante est souvent la démonstration d’un problème physique ou mental que le senior a du mal à gérer. L’agressivité peut être due à une maladie chronique, à un trouble mental, à un simple changement de lieu de vie ou un problème relationnel avec un proche. Mais la perte d’un proche ou toute autre angoisse liée à la mort sont aussi des causes importantes liées à ces crises.

Est-ce qu’une aide extérieure est bénéfique si une personne âgée devient méchante ?

Bien sûr ! L’aide extérieure est souvent la solution idéale pour aider l’entourage et le senior souffrant. Si la personne âgée devient méchante à cause d’un trouble mental, il est impératif de prendre contact avec le médecin traitant qui orientera les proches vers un psychologue. Si vous n’arrivez pas à déceler par vous-même la cause de cette agressivité, le médecin traitant effectuera des examens afin de déterminer s’il s’agit d’une éventuelle maladie ou tout autre trouble.