21 février 2022

L’isolement des personnes âgées : un fléau à prendre très au sérieux

En France, des centaines de milliers de personnes sont confrontées à la solitude au quotidien. C’est un phénomène qui s’accentue au fil du temps et peut conduire à l’isolement des personnes âgées. Cette situation est destructrice pour la personne qui la subit. Elle peut engendrer des dommages graves autant sur la santé mentale que physique.

Néanmoins, des solutions permettant de lutter contre l’isolement social des seniors existent, comme la téléassistance qui permet de discuter avec quelqu’un à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Dans notre article, nous vous présentons les causes et surtout plusieurs idées d’accompagnement permettant de lutter contre ce fléau.

Isolement ou solitude des seniors : de quoi parle-t-on exactement ?

D’après une étude publiée chaque année par les Petits Frères des Pauvres, en France, 2 millions de personnes âgées se sentent isolées de leurs proches, famille et amis. Parmi ces seniors, 530 000 se trouvent en situation de « mort sociale ». Ce qui signifie qu’elles ne rencontrent ou ne reçoivent la visite de personne.

Face à ce constat, il est aussi nécessaire de préciser la différence entre solitude et isolement des personnes âgées :

  • La solitude est une situation momentanée qui peut aussi être choisie par des personnes ayant besoin de calme et de se recentrer sur elles-mêmes. Elle n’est pas forcément synonyme de mal-être ;
  • L’isolement social est une situation durable et subie. Les personnes isolées à leur domicile ou en établissement n’ont pas ou peu d’interactions avec leurs familles et amis.

L’une des conséquences de l’isolement social des seniors est qu’il peut entraîner un risque sérieux de privation de ressources élémentaires et même de soins, en particulier lorsqu’ils sont en perte d’autonomie. En plus, il peut aussi engendrer une perte d’estime de soi avec un sentiment d’exclusion de la société, pouvant conduire à la dépression.

Les causes les plus courantes provoquant l’isolement

Il existe une multitude de raisons à l’origine de l’isolement des personnes âgées. Elles vont entraîner moins de sorties et de contacts avec la famille. Cette situation va fortement dégrader la qualité de vie des personnes qui la subissent.

La perte d’autonomie

Qu’elle soit vécue à domicile ou en EHPAD, la perte d’autonomie et/ou de mobilité due à un handicap provoque une diminution des sorties en extérieur, notamment par peur de se blesser (à cause d’une chute par exemple). Elle entraîne un repli sur soi et les interactions avec la famille, les voisins, les amis ou encore les commerçants sont plus rares voire inexistantes.

Un choc physique ou psychologique

L’isolement des personnes âgées peut aussi être provoqué par un évènement grave qui s’est déroulé dans la vie du senior : un décès, l’éloignement de la famille, le déménagement du domicile pour l’EHPAD ou encore une crise sanitaire / économique. On a pu le constater en 2020, et ceci a été confirmé par l’étude des Petits Frères des Pauvres, le confinement des personnes âgées a considérablement augmenté le nombre de personnes en situation d’isolement, voire de mort sociale.

Les problèmes de santé

Des problèmes de vue, d’ouïe, un début d’Alzheimer ou de toute autre démence peuvent également être à l’origine de l’isolement des personnes âgées. Ces troubles empêchent le senior de communiquer correctement avec sa famille ou ses amis. Parfois même, ils ne lui permettent plus de rester à domicile et provoquent l’entrée prématurée en EHPAD. Ceci ajoute un choc psychologique à gérer en plus de son sentiment de solitude.

La précarité

Il faut savoir qu’en France, les femmes ayant de faibles revenus sont les plus touchées par l’isolement des personnes âgées. En effet, elles bénéficient d’une espérance de vie plus longue que les hommes. De plus, une petite retraite, les oblige à renoncer aux sorties et aux loisirs. Une situation qui les empêche de partager des moments conviviaux en famille ou entre amis.

Rester à l'écoute d'un senior en situation d'isolement

Comment aider une personne âgée à sortir de son isolement ?

Tout d’abord il est préférable d’agir en prévention, bien avant que l’isolement social s’installe. Cependant si vous constatez qu’une personne âgée se trouve dans cette situation autour de vous, qu’elle soit de votre famille ou dans votre voisinage, vous pouvez aussi agir. Nous avons tous un rôle à jouer.

Toujours êtes à l’écoute et lui montrer que vous êtes là

Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre contact avec elle que ce soit avec une visite à son domicile ou un coup de téléphone. Juste 10 minutes dans votre journée pour prendre des nouvelles, lui proposer de sortir pour aller chercher du pain ou toute autre raison égayera son quotidien. Il ne faut pas oublier que l’isolement des personnes âgées est en majorité dû au manque d’interactions sociales !

L’inviter à avoir une activité

Bien entendu, pour éviter le repli sur soi, que ce soit à domicile ou en EHPAD, il est toujours primordial d’exercer une activité. Que ce soit des loisirs créatifs pour seniors, un peu de sport ou même des voyages, il y aura toujours une raison pour mettre le nez dehors ! D’ailleurs, si votre proche s’en sent les capacités, n’hésitez pas à l’inviter à adopter un animal de compagnie. Un chien devra toujours faire ses petites balades quotidiennes.

Faire appel à une association

En France, de nombreuses associations luttent quotidiennement contre l’isolement des personnes âgées comme les Petits Frères des Pauvres avec ses visiteurs bénévoles ou la Croix Rouge avec son service d’écoute disponible au 0800 858 858 dédié aux personnes souffrant de solitude.

Certaines d’entre elles mettent également en place des animations qui créent du lien entre les générations. C’est notamment le cas de l’association AGES avec son réseau solidaire et participatif : Stop à l’isolement. En 2022, Stop à l’isolement lance son premier concours de poésie ! Ouvert à toute personne résidant en établissement (résidence autonomie, EHPAD…) ou bénéficiant d’un service d’aide à domicile, son but est d’écrire un poème sur « Prendre le temps » avant le 15 mai 2022.

Mettre en place un service d’aide à domicile

Pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, notamment celles en perte d’autonomie, il est toujours conseillé de faire appel à un service à domicile. Que ce soit une auxiliaire de vie qui passe faire la toilette ou encore un professionnel qui livre ses repas, cet accompagnement maintient le lien social de la personne. En plus, une prestation comme la téléassistance senior proposée par Filien ADMR permet, au-delà de l’aspect sécuritaire, de pouvoir discuter quand l’utilisateur du service en a envie. En plus, des aides financières telles que APA, PCH et AAH sont disponibles pour diminuer le reste à charge de l’abonné au service. Cliquez ci-dessous pour obtenir plus de renseignements sur la téléassistance.

Contactez-nous

Quand parle-t-on de solitude et quand parle-t-on d’isolement ?

Lorsque l’on évoque l’isolement des personnes âgées, on a également tendance à parler de solitude. Néanmoins, ces deux termes ne veulent pas dire la même chose.

  • La solitude est un phénomène temporaire pouvant également résulter du choix de la personne à un moment de sa vie où elle a besoin de calme et de sérénité. La solitude n’est pas forcément une souffrance.
  • L’isolement social est un phénomène constant qui a généralement été subi par la personne, ce n’est pas un choix. C’est une cause de mal-être.

Pour quelles raisons une personne peut-elle être en situation d’isolement social ?

Les causes de l’isolement social, une situation qui touche particulièrement les personnes âgées, sont multiples et dues à :

  • L’avancée en âge et la perte d’autonomie qui l’accompagne ;
  • Un évènement traumatisant comme le décès d’un proche ou l’entrée en EHPAD ;
  • Des soucis de santé comme la cécité, des troubles de l’audition ou une démence ;
  • De faibles sources de revenus.

Comment lutter contre l’isolement des personnes âgées ?

Bien qu’il soit préférable d’agir en prévention, il existe de nombreuses solutions pour empêcher cette situation de s’installer durablement comme :

  • Être attentionné en prenant régulièrement des nouvelles de la personne ;
  • Encourager son proche à avoir une activité (loisir, sport, club du 3ème âge…) ;
  • Faire intervenir une association comme un visiteur bénévole des Petits Frères des Pauvres ;
  • Accompagner le senior avec un service d’aide à domicile tel que la téléassistance qui lui permet de converser avec quelqu’un de jour comme de nuit.