18 août 2022

Assurance dépendance, notre guide

La pension de retraite s’avère souvent insuffisante pour couvrir tous les frais de la vie courante. Ce constat est d’autant plus vrai lorsque la personne âgée est en perte d’autonomie (même dans une situation de maintien à domicile) et a besoin notamment de recourir à des services comme la téléassistance par exemple. Dans ce cas, l’assurance dépendance est une aide bienvenue pour prendre en charge une partie des dépenses financières. Elle peut aller jusqu’à verser une rente dépendance pour le reste de la vie du senior. Explications.

Assurance dépendance : de quoi parle-t-on ?

La dépendance désigne un état physique et/ou psychologique de perte d’autonomie. Cet état touche essentiellement les seniors de plus de 60 ans (on parle alors de perte d’autonomie des personnes âgées). Les individus dépendants ne sont plus en capacité de réaliser une partie ou la totalité des actes de leur quotidien sans être aidés.

Les dépenses liées à la dépendance peuvent être nombreuses (et très coûteuses). Car la perte d’autonomie implique bien souvent de réaliser des travaux d’aménagement du domicile, d’acheter du matériel spécialisé, ou encore de faire appel à une aide à domicile.

La pension de retraite du senior et les aides de l’État, dont l’APA (Allocation Personnalisée pour l’Autonomie), ne suffisent pas forcément pour faire face à toutes ces dépenses. C’est pourquoi il existe l’assurance dépendance.

L’assurance dépendance est là pour verser une aide financière afin de faire face aux dépenses liées à la perte d’autonomie. Elle prend la forme d’un complément de revenu, qu’on appelle : la rente dépendance.

Comment bénéficier d’une rente dépendance ?

La rente dépendance est une prestation financière mensualisée. Versée à vie dans la plupart des cas, elle est adaptée au degré de perte d’autonomie du senior. Il est de plus en plus facile de souscrire à une assurance dépendance, car le marché de la dépendance est en fort développement ces dernières années.

Pour bénéficier d’une garantie dépendance, vous pouvez vous adresser à un organisme de prévoyance santé, à une compagnie d’assurance ou à une mutuelle spécialisée dans la prise en charge du vieillissement. Il convient d’étudier et de comparer les différents contrats proposés en fonction de l’organisme et de votre situation.

Bien choisir son assurance dépendance

Quelle est la rente moyenne souscrite pour un contrat dépendance ?

Le montant de la rente dépendance est fixé par les garanties présentes dans le contrat dépendance. L’âge, l’état de santé et le degré de dépendance du souscripteur font varier le montant de l’aide financière accordée. Il y a aussi un autre paramètre à prendre en compte : le moment de la souscription. Généralement, plus on souscrit tôt, moins le montant des cotisations est élevé (les garanties du contrat de dépendance sont alors meilleures).

En fonction des contrats de dépendance et des organismes qui les proposent, le versement d’une assurance dépendance peut être octroyé seulement en cas de dépendance totale. D’autres contrats d’assurance peuvent proposer une garantie de dépendance partielle, souvent en option.

Les fournisseurs de contrat d’assurance utilisent la grille AGGIR pour déterminer le degré de dépendance du souscripteur. Les GIR 1 et 2, qui correspondent aux situations de dépendance les plus lourdes, sont bien souvent celles couvertes par l’assurance dépendance. Cela dit, les conditions diffèrent en fonction des contrats : assurez-vous de bien cerner les niveaux d’indemnisation proposés avant toute souscription.

Comme vous le voyez, il y a de nombreux paramètres qui jouent sur le montant de l’assurance dépendance. Si bien qu’il est difficile de déterminer à l’avance un nombre précis. Pour vous donner une idée, le montant de la rente dépendance peut s’échelonner entre 300 à 4 000 € par mois, en fonction des contrats d’assurance et de votre situation.

Quel est l’âge limite pour souscrire un contrat d’assurance dépendance ?

Selon le Code de l’action sociale et des familles, il faut être âgé d’au moins 60 ans pour bénéficier des prestations dépendance. Entre 60 et 65 ans, il faut en plus être reconnu inapte au travail.

En dessous de 60 ans, les individus en situation de perte d’autonomie sont reconnus comme handicapés, invalides, ou pris en charge au titre de l’assurance accident du travail.

La téléassistance : une autre forme d’assurance dépendance

En plus du dispositif financier d’assurance dépendance à proprement parler, il existe une solution pour venir en aide aux personnes en perte d’autonomie. Cette solution ? C’est la téléassistance senior. Elle pourrait bien changer votre vie.

Dispositif déclenchant une alerte en cas de besoin (chute, crise d’angoisse, appel à l’aide, agression, etc.), la téléassistance est une sorte d’assurance contre les problèmes liés à la dépendance. La personne dépendante a ainsi la possibilité de prévenir en cas de danger. D’une simple pression sur un bouton, elle peut appeler un conseiller spécialisé qui pourra alors l’aider et prévenir des renforts si besoin.

Vous voulez en savoir plus sur cette solution qui complète parfaitement l’assurance dépendance ? Cliquez ci-dessous pour découvrir l’ensemble de nos services de téléassistance.

Nos solutions de téléassistance

C'est quoi un contrat dépendance ?

Un contrat de dépendance sert à faire face aux dépenses liées à la perte d’autonomie grâce au versement d’un complément de revenu (la rente dépendance). Ce complément de revenu est versé mensuellement et souvent à vie.

Quel est le montant d’une rente dépendance ?

Le montant de la rente dépendance varie en fonction de nombreux facteurs, parmi lesquels :

  • Le degré de perte d’autonomie du souscripteur ;
  • Les garanties présentes dans le contrat de dépendance ;
  • Le moment de la souscription ;
  • Le type d’organisme proposant l’assurance (organisme de prévoyance santé, compagnie d’assurance, mutuelle spécialisée en vieillissement).

En fonction de la situation et du contrat souscrit, le montant de la rente peut varier de 300 jusqu’à 4 000 € par mois.