18 octobre 2021

À quel âge devient-on senior ? Les réponses à vos questions

Saviez-vous qu’il n’existe aucune définition légale au terme « senior » en France ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, aucun texte de loi ne mentionne précisément à quel âge devient-on senior. Mais déterminer à quel âge une personne est considérée comme âgée est important. Car les conséquences sont alors bien réelles, ne serait-ce qu’au niveau des aides financières dédiées aux seniors et des assurances santé par exemple. Dans cet article, Filien ADMR vous partage des éléments de réponse pour savoir à quel âge on devient senior.

« Senior » : un terme qui dépend avant tout des circonstances

De plus en plus, l’appellation « troisième âge » est remplacée par le mot latin « senior », qui signifie « personne âgée ». L’âge auquel renvoie ce terme dépend essentiellement du contexte social dans lequel il est utilisé. Car le mot senior est aujourd’hui employé dans le milieu médical, mais aussi en entreprise et dans les publicités.

Pour autant, il n’y aucune définition qui précise l’âge auquel un individu devient senior. En entreprise, on peut être considéré comme senior sur son poste alors qu’on possède une dizaine d’années d’expérience. Mais un jeune retraité est-il forcément un senior ? De même, la publicité a tendance à qualifier de seniors les gens âgés de plus de 50 ans. C’est un signal fort de la vision que possède la société de cette catégorie de personnes. Les professionnels de santé (OMS, mutuelles santé, etc.), eux, ont tendance à affirmer qu’un senior est une personne âgée de plus de 60 ans.

Passons en revue les différents contextes dans lesquels est utilisé le mot senior. Ce qui est sûr : un senior n’est pas forcément une personne âgée.

Les seniors dans le milieu professionnel

Rien qu’en entreprise, le terme senior a une signification plurielle. En effet, il est utilisé aussi bien pour qualifier la compétence d’un salarié que son âge. En RH/recrutement, les profils ayant peu d’expérience sont ainsi nommés « juniors », tandis que les plus expérimentés sont appelés « seniors ». Par exemple, un développeur informatique senior, tout comme un mannequin senior, peuvent tout à fait être quelqu’un ayant une quarantaine d’années.

L’utilisation du mot senior dans un contexte professionnel peut aussi désigner l’âge d’un individu, indépendamment de son degré d’expérience et de compétence dans un domaine. En entreprise, on estime qu’on rentre dans la catégorie senior dès 50 ans, voire 45 ans parfois. C’est bien souvent à partir de ces tranches d’âge qu’il est plus difficile de changer d’emploi.

Comment la société voit-elle les seniors ?

À travers la publicité, la société a tendance à développer une vision assez caricaturale du terme senior. Pour les aider dans leur métier, les marketeurs ont l’habitude de formaliser des archétypes de personnes selon le groupe social auquel elles appartiennent. Ces groupes partageraient les mêmes comportements, attributs et motivations. Cette vision et ces codes sont transmis à l’ensemble de la société à travers la publicité et les modes de consommation (même implicitement).

Pour la société, les seniors représentent un groupe de personnes relativement homogène, tout comme les millenials et les ménagères. Ils sont l’avatar client de la « silver economie », c’est-à-dire le marché de produits et de services adressés aux personnes dites âgées. Les publicitaires considèrent qu’un senior appartient à la tranche d’âge supérieure à 50 ans. À cet âge s’ajoutent des critères concernant le style de vie, la culture et les habitudes d’achat.

Seniors dans la vie professionnelle

À quel âge devient-on senior selon les professionnels de santé ?

Contrairement aux milieux professionnels et publicitaires, les professionnels de la santé n’ont pas tendance à considérer comme un senior un individu ayant 50 ans. Ils se réfèrent plutôt à des critères médicaux, tels que l’âge moyen auquel apparaissent les premiers problèmes de santé. Selon eux, on devient senior plutôt aux alentours de 70 ans (sauf en cas de perte d’autonomie précoce).

Cela dit, bien qu’elles s’appuient sur les recommandations des professionnels de santé, les mutuelles de santé considèrent qu’on devient senior dès qu’on part en retraite (entre 60 et 65 ans). Désormais, les tarifs seniors s’appliquent de plus en plus tôt, parfois dès 55 ans, voire moins.

L’administration publique aussi suit les recommandations des professionnels de santé, notamment concernant la grille AGGIR (qui mesure le degré d’autonomie du senior). De ces recommandations découle le calcul des âges auxquels sont versées certaines aides financières dédiées aux personnes âgées. C’est le cas notamment pour :

  • L’APA : l’allocation personnalisée d’autonomie, pouvant être attribuée dès 60 ans.
  • L’ASPA : l’allocation de solidarité aux personnes âgées, pouvant être attribuée dès 65 ans.
  • L’ASH : l’aide sociale à l’hébergement, pouvant être attribuée dès 65 ans (ou dès 60 ans en cas d’inaptitude au travail).

Devenir senior est aussi synonyme de tarifs réduits

Être considéré comme un senior offre son lot d’avantages non-négligeables. Nous vous partageons quelques bons plans en fonction de votre âge. C’est d’ailleurs un indicateur supplémentaire pour répondre à la question « à quel âge devient-on senior ? ». Les salles de cinéma, les théâtres, les résidences de vacances, les musées et autres monuments nationaux proposent très souvent un tarif senior (majoritairement à partir de 60 ans). N’hésitez pas à en faire la demande et à présenter votre carte d’identité.

De même, les sociétés de transport proposent des tarifs avantageux aux personnes seniors. Location de voitures, voyages en trains et en avions. Renseignez-vous sur les réductions possibles. La SNCF, par exemple, propose la carte SNCF avantage senior. Accessible dès 60 ans, cette carte vous fait bénéficier d’une réduction de 25 à 30 % sur le prix du billet de train. Air France aussi propose des réductions (pouvant atteindre plus de 90 % du tarif sur les vols internes) pour les plus de 65 ans.

Filien, la solution pour les seniors, quel que soit leur âge

Que vous vous considériez comme senior ou non, vous avez tout intérêt à vous intéresser à un accessoire qui pourrait bien changer votre quotidien : la téléassistance senior. Il s’agit d’une solution en faveur du maintien à domicile des seniors. Elle prend la forme d’un médaillon ou d’un bracelet qui permet d’appeler à l’aide en cas de chute ou de malaise. Le tout 24h/24. Vous voulez en savoir plus sur le sujet ? Cliquez ci-dessous pour découvrir la téléassistance ADMR avec Filien.

Contactez-nous

Pour résumer, à quel âge devient-on senior ?

Aujourd’hui, il est encore difficile de déterminer précisément à quel âge on devient senior. Les publicitaires qualifient de seniors les individus âgés de plus de 50 ans, tandis que les entreprises peuvent considérer un quarantenaire comme un profil senior (concernant son expérience professionnelle). De son côté, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) établit qu’un senior a plus de 60 ans. Enfin, les aides financières de l’État à destination des seniors sont accessibles à partir de 60 ans (65 ans pour certaines). Comme vous le voyez, l’âge où on devient senior dépend avant tout des circonstances et du contexte social.

Quels avantages à être considéré comme un senior ?

Bien qu’il n’y ait pas de définition légale concernant l’âge auquel on devient senior, il existe des avantages importants concernant cette catégorie de personnes. Aides financières de l’administration publique, tarifs préférentiels, ouverture de droits, dispositifs de suivi… Renseignez-vous au cas par cas pour bénéficier des avantages auxquels vous pouvez prétendre en fonction de votre âge.