27 septembre 2023

Traitement naturel d’un rhumatisme : les 12 remèdes à privilégier

Le vieillissement entraîne de nombreuses douleurs, en particulier au niveau des articulations. Elles peuvent rapidement créer une gêne dans l’accomplissement des gestes du quotidien. Couramment appelés rhumatismes, ces maux regroupent de nombreuses maladies dont les plus connues sont l’arthrose, l’arthrite et l’ostéoporose. Fort heureusement il existe de nombreuses solutions pour soulager ces inflammations articulaires.

Dans notre guide sur le traitement naturel d’un rhumatisme, découvrez 12 plantes et minéraux aux propriétés anti-inflammatoires et les différentes façons de les utiliser : en huile de massage, en cataplasme, en tisane… Nous vous présenterons également la téléassistance, un service très utile pour recevoir de l’aide de jour comme de nuit en cas de crise d’arthrose intense.

Bien comprendre l’origine d’un rhumatisme

Pour soulager une douleur articulaire de la meilleure des façons, il faut comprendre les origines de la maladie à laquelle la personne fait face. En effet, il existe 2 types de rhumatisme.

Les rhumatismes inflammatoires

Comme leur nom l’indique, ils se déclenchent suite à l’inflammation d’une ou plusieurs articulations. Celle-ci est due à un dérèglement du système immunitaire. Ce dysfonctionnement peut être causé par une infection articulaire ou par une maladie dont la plus répandue est l’arthrite. Ses symptômes se caractérisent par une douleur accompagnée d’une enflure et d’une rougeur au niveau des articulations touchées.

Boitier de téléassistance Solem

Découvrez la téléassistance

Avec une équipe professionnelle disponible 24h/24, votre proche reçoit de l'aide de jour comme de nuit en cas de problème (chute, malaise, agression...).

Je veux en savoir plus

Les rhumatismes non inflammatoires

Ces douleurs ont pour origine une usure mécanique du cartilage. Contrairement à l’arthrite qui touche tous les publics, cette pathologie affecte en particulier les personnes âgées. La plus connue est l’arthrose des mains. Mais elle peut aussi s’attaquer à d’autres parties du corps comme les genoux, les pieds, etc. Les signes reconnaissables de l’arthrose sont une douleur, une raideur dans les membres touchés et une enflure, voire une déformation, articulaire.

Les 12 remèdes à utiliser dans le cadre du traitement naturel d’un rhumatisme

De nombreuses plantes et autres minéraux ont déjà fait leurs preuves pour soulager les douleurs articulaires. Leurs propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et anti-radicalaires agissent efficacement et permettent de rester en bonne santé. Bien entendu, il est fortement recommandé de consulter son médecin traitant avant toute utilisation d’un traitement naturel afin d’éviter toute interaction, en particulier si le patient prend des médicaments régulièrement.

1. La reine des prés

Certainement la star des plantes permettant de soulager les rhumatismes, la reine des prés est connue pour ses propriétés anti-douleurs. Elle possède aussi un anti-inflammatoire puissant appelé salicine, un principe actif à l’origine de l’aspirine. Pour plus d’efficacité il est conseillé de l’utiliser en tisane à hauteur de 50 grammes de fleurs pour 1 litre d’eau, à déguster entre 2 et 4 fois par jour. Elle peut aussi être utilisée comme teinture mère, à raison de 50 gouttes par verre d’eau et appliquée en compresse sur les articulations douloureuses.

2. Le saule blanc

A l’image de la reine des prés, le saule blanc contient lui aussi de la salicine. Plusieurs essais et recherches ont démontré son efficacité, notamment dans la diminution des douleurs arthritiques. Il peut être ingéré sous plusieurs formes : extraits liquides, comprimés, gélules ou infusions.

Bon à savoir : la dose de salicine conseillée pour un adulte est de 240 mg par jour.

3. L’harpagophytum ou griffe du diable

Également reconnue pour être un traitement naturel de rhumatisme efficace, cette plante aux vertus anti-inflammatoires est devenue très populaire ces dernières années en France et plus globalement en Europe. Il est possible de l’utiliser en usage interne via des compléments alimentaires pour personnes âgées ou en usage externe sous forme de pommade.

4. Le curcuma

Utilisée depuis la nuit de temps, cet épice renferme un actif naturel : la curcumine. Ses propriétés visant à soulager l’arthrose et l’arthrite ont été largement démontrées au fil du temps. Le curcuma calme l’inflammation des articulations et apaise la douleur. Il est souvent utilisé en cuisine sous forme de poudre. Il peut être également consommé en gélule.

5. Le gingembre

L’effet apaisant de cette plante en fait un traitement naturel contre les rhumatismes à toujours avoir à disposition dans sa cuisine. Réputé également pour ses vertus aphrodisiaques, le gingembre peut être utilisé pour soulager des douleurs aux articulations en usage interne (frais et râpé sur les plats ou en infusion) ou en usage externe (quelques gouttes d’huile essentielle en massage).

6. L’arnica

Voici une fleur très connue dans le milieu de la phytothérapie comme traitement contre les ecchymoses. Ce que l’on sait moins c’est qu’elle possède d’intéressantes propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Elle s’utilise de plusieurs façons. Elle peut être ingérée sous forme de granules homéopathiques. Mais la meilleure des utilisations reste l’usage externe via une huile de massage ou encore l’ajout de fleurs dans le bain.

Tout savoir sur les traitements naturels contre les rhumatismes

7. Le romarin

Grâce à l’acide ursolique qu’elle renferme, cette herbe aromatique possède un grand pouvoir antioxydant. Elle procure un effet calmant et peut être consommée quotidiennement dans les plats. Faisant partie de la grande famille des huiles essentielles bénéfiques pour les seniors, le romarin peut être appliqué en massage (huile essentielle de romarin à camphre) ou en compresse préalablement trempée dans une décoction.

8. Le cassis

Connu pour soulager les douleurs liées à l’arthrose grâce à son action « cortisone like », le cassis est un antirhumatismal puissant. Ce traitement naturel contre les rhumatismes peut être administré de différentes façons : les baies sont intégrées à l’alimentation, les feuilles sont séchées et infusées pour être consommées en tisane et les bourgeons sont transformés en macérat pour en diluer 10 à 15 gouttes dans de l’eau.

9. Le camphre

C’est le résultat d’une distillation du bois de camphrier. Très utilisée en médecine et dans des pommades telles que le fameux « baume du tigre », l’huile essentielle de camphre est particulièrement recommandée en application cutanée. Cet excellent traitement naturel contre les rhumatismes est à utiliser avec précaution à cause de sa haute concentration pouvant s’avérer toxique. Il est donc préférable de toujours utiliser l’huile essentielle de camphre diluée dans de l’huile végétale. 

10. L’argile

Ce minéral naturel est réputé pour ses capacités régénérantes. Appliqué en cataplasmes, il a l’avantage d’être utilisé aussi bien chaud pour décontracter les muscles que froid pour soulager la douleur articulaire. Notre conseil : il est préférable de choisir l’argile verte pour son pouvoir anti-inflammatoire.

11. Le bicarbonate de soude

Généralement utilisé pour entretenir la maison, il est pourtant efficace pour lutter contre l’inflammation des articulations selon une étude américaine. Ainsi, pour apaiser les douleurs de l’arthrose et de l’arthrite, on peut consommer ce traitement naturel contre les rhumatismes de l’ordre d’une demi-cuillère à café dans un verre d’eau. Il est aussi possible de prendre un bain et d’y avoir versé au préalable 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.

12. Le soufre

Encore un minéral, connu depuis l’Antiquité, qui possède des propriétés bénéfiques pour la santé. Particulièrement prisée par les seniors lors de leur thalasso, les actions anti-inflammatoires et immunostimulantes d’une cure d’eau thermale sulfurée fait rapidement oublier son odeur si particulière.

D’autres conseils à suivre pour soulager la douleur articulaire

Il existe, au-delà des traitements naturels contre les rhumatismes, d’autres solutions pour apaiser des articulations douloureuses.

Pratiquer une activité physique

Pratiquer un sport régulièrement améliore la mobilité des personnes souffrant d’arthrose, d’arthrite ou d’ostéoporose. L’activité physique prévient l’altération du cartilage. Il faut privilégier en particulier des sports qui évitent les gros impacts sur les articulations, tels que la natation ou le vélo.

Surveiller son alimentation

Avoir une alimentation équilibrée et variée permet d’éviter de se retrouver en surpoids. Celui-ci intensifie l’effet de la douleur articulaire. Par exemple, en plus de traitements naturels contre les rhumatismes cités précédemment, il est tout à fait conseillé d’intégrer l’huile de foie de morue dans ses repas. Celle-ci, riche en acides gras de type oméga 3, en font un véritable allié pour la santé ! Enfin, d’une manière générale, il faut éviter les aliments riches en purine tels que la viande rouge, la charcuterie, les abats et les crustacés. La purine peut provoquer un excès d’acide urique à l’origine de l’arthrite microcristalline, plus communément appelée « goutte ». Il est également recommandé de réduire la consommation de boissons sucrées comme les sodas et jus de fruits industriels.

Choisir des chaussures adaptées

D’une manière générale il est déconseillé de porter constamment des talons hauts. Cela a tendance à déformer et déséquilibrer l’allure naturelle de la marche. Pour les personnes souffrant d’arthrose du pied, le port de chaussures orthopédiques ou avec une semelle épaisse pouvant amortir les chocs est fortement recommandé. D’ailleurs, l’avis d’un podologue, voire l’acquisition de semelles orthopédiques, peuvent être des choix judicieux.

Opter pour de meilleures habitudes de vie

L’une des règles d’or est surtout de faire attention à soi. Il faut éviter au maximum les gestes répétitifs au niveau des articulations, de porter des objets lourds, etc. Il faut également aménager son domicile, en particulier celui des personnes âgées en installant par exemple un siège de douche ou un monte-escalier.

Adopter les bonnes postures

Souvent, l’usure du cartilage provient du vieillissement associé à de mauvaises postures tout au long de sa vie. Il est tout à fait possible dans ce cas de suivre quelques séances de kinésithérapie qui s’avèrent très utiles pour soulager les douleurs articulaires.

Un service de téléassistance pour vivre sereinement à domicile

En complément d’un traitement naturel contre les rhumatismes, il est indispensable de se sentir bien chez soi, en sécurité. Cela est d’autant plus vrai lors d’une poussée d’arthrose ou d’arthrite en pleine nuit. Dans ce cas, un service de téléassistance senior, comme celui proposé par Filien ADMR, s’avère très utile. Il suffit juste de déclencher une alerte pour être mis en relation avec son centre d’écoute disponible 24h/24. Là, un professionnel fait parvenir rapidement les secours adaptés.

N’hésitez pas à prendre contact avec les conseillers de Filien ADMR pour en savoir plus sur les différentes solutions de téléassistance proposées, comme l’option détecteur de chute.

Contactez-nous

Quelle est la plante qui soigne les rhumatismes ?

Il est clair qu’aucune plante, ni même aucun médicament à l’heure actuelle, ne peut guérir les rhumatismes. En revanche, il est tout à fait possible d’avoir recours à certains traitements naturels qui contribuent à soulager la douleur grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires. Par exemple, la reine des prés et le saule blanc, riches en salicine un principe actif à l’origine de l’aspirine, sont d’excellents choix pour apaiser les douleurs articulaires. Et il en existe beaucoup d’autres comme la griffe du diable, le curcuma, le romarin, etc.

Quels aliments éviter en cas de rhumatisme ?

A l’heure actuelle, il n’existe aucun régime alimentaire en mesure de lutter contre l’arthrose. Il faut juste faire attention à son poids qui a un impact sur les articulations douloureuses. Par contre, pour les personnes souffrant d’arthrite ou de goutte, il est conseillé de se tourner vers des aliments pauvres en purine (viande rouge, charcuterie, abats et crustacés). En effet, cette molécule peut entrainer un excès d’acide urique à l’origine des crises de goutte. En complément, il est recommandé de supprimer de son alimentation les boissons à forte teneur en sucre (sodas et jus de fruits industriels).