25 mai 2022

Monte-escalier pour personnes âgées, un aménagement indispensable !

Le mot d’ordre pour qu’une personne âgée et/ou handicapée puisse vivre à domicile le plus longtemps possible est « sécurité ». En effet, rester autonome nécessite quelques aménagements de son propre domicile. Les seniors ont bien souvent des problèmes de vision, d’équilibre, des maladies chroniques qui peuvent rendre les déplacements difficiles. Les escaliers deviennent alors un véritable danger aussi bien pour les personnes à mobilité réduite que pour les seniors en général. Certaines adaptations sont alors nécessaires pour les déplacements sur toute la surface de leur habitation, surtout lorsque l’habitation est composée d’un ou plusieurs étages.

L’installation d’un monte escalier pour personne âgée et/ou handicapée devient alors non seulement un dispositif souhaitable, voire indispensable. Pour compléter cet aménagement et garantir une sécurité 24h/24 et 7j/7, pensez à l’installation d’une téléassistance !

L’installation d’un monte-escalier chez une personne âgée et/ou handicapée, la sécurité avant tout !

Le monte-escalier pour une personne âgée est un aménagement du domicile indispensable pour les personnes à mobilité réduite se déplaçant en fauteuil roulant ou en déambulateur, ayant besoin d’être sécurisées dans les escaliers. Cet aménagement peut s’avérer également très utile pour sécuriser toutes les personnes âgées souvent sujettes aux malaises, aux pertes d’équilibre ou les seniors atteints de pathologies invalidantes comme l’arthrite, l’ostéoporose etc. Le monte-escalier est une solution idéale qui ne demande pas d’efforts au senior pour atteindre les étages de la maison. A cela s’ajoute le confort d’un siège de qualité. C’est un atout considérable dans le maintien à domicile des personnes âgées. Les monte-escalier Stannah et Handicare, par exemple, sont des équipements très appréciés et de bonne qualité.

D’ailleurs, n’hésitez pas à consulter nos articles sur l’aide au logement pour personnes âgées et l’aménagement de la cuisine.

Différents modèles de monte-escalier pour personnes âgées et/ou handicapées en fonction de vos besoins

Après avoir sélectionné le fournisseur, il convient de demander un devis en fonction de votre escalier. En effet une dimension minimale est à respecter en fonction du type de monte-escalier. Par exemple, la société Stannah prévoit une dimension minimale pour la largeur de 70 cm pour un monte-escalier droit et 75 cm pour un monte-escalier en courbe.

Ensuite il sera nécessaire de prendre en compte les besoins du senior et de choisir l’équipement en fonction. Voici les différents types de monte-escalier :

Le monte-escalier électrique

Il s’agit du modèle le plus répandu. Il est très simple à utiliser et à installer. La pose du monte-escalier se fait par l’installation de rails fixés le long des marches sur lesquelles la chaise se déplace, tout ceci sans endommager les murs. La personne âgée ou à mobilité réduite qui utilise le monte-escalier dispose de 3 télécommandes pour appeler le siège à distance en bas et en haut de l’escalier et une autre sur l’accoudoir du siège pour le déplacement.

Cet équipement fonctionne sur batterie. Ainsi aucun câble ne traîne près de l’escalier. Il n’y a donc aucun risque de chutes. D’ailleurs, en cas de coupure d’électricité, le monte-escalier continue de fonctionner.

La plateforme monte-escalier

Les plateformes monte-escalier sont destinées aux personnes en fauteuil roulant. Elles fonctionnent également par un système de rails. La personne handicapée s’installe directement sur la plateforme avec son fauteuil. Des portes ou une barre de sécurité se referment et la protègent pendant le déplacement.

Le mini ascenseur

Le mini ascenseur est la solution la plus élaborée des monte-escaliers. Il est utile pour toutes les personnes à mobilité réduite, handicapées mais également pour tous les seniors qui souhaitent atteindre les étages sans effort. Le mini ascenseur est évidemment fabriqué sur mesure, en intérieur ou en extérieur mais son installation demande des travaux importants.

Le diable monte-escalier électrique mobile

Contrairement aux autres systèmes de monte-escalier, le diable monte-escalier électrique mobile demande la présence d’un aidant. La tierce personne aidera la personne handicapée à monter les marches sans efforts. L’atout de ce modèle est sa mobilité. Il peut être emporté à l’extérieur par exemple, même en vacances. Il existe d’ailleurs sous plusieurs formes : pour les fauteuils roulants, avec chaise intégrée et fauteuil roulant détachable.

Les normes de sécurité des différents modèles de monte-escalier pour personnes âgées et/ou handicapées sont très strictes. La chaise du monte-escalier doit comporter une ceinture de sécurité ainsi qu’un repose-pieds escamotable. Le monte-escalier doit comporter un détecteur d’obstacles avec capteurs et système d’arrêt automatique en cas de danger. Il doit être fourni avec plusieurs télécommandes et les commandes du monte-escalier doivent se trouver sur les accoudoirs. Enfin un interrupteur de verrouillage sera présent pour ne pas qu’il puisse être utilisé par un enfant par exemple.

Monte-escalier pour personne handicapée

Coût d’un monte-escalier pour personnes âgées et/ou handicapées et les aides possibles

Le prix d’un monte-escalier pour personnes âgées et/ou handicapées peut varier entre 3 000 et 10 000 € en fonction des modèles. En général, le monte-escalier droit coûte entre 3 000 et 6 000 € et le monte-escalier en courbe de 7 500 € à 8 000 €. Un mini-ascenseur est forcément plus cher et le prix peut varier jusque 15 000 €. Demandez un devis auprès d’un fournisseur qui pourra vous proposer la meilleure solution après avoir visité le logement !

Au vu du prix d’un tel aménagement, différents organismes peuvent vous aider à le financer :

  • L’ALGI: association d’Aide au Logement des Grands Infirmes. Si la personne est titulaire d’une carte d’invalidité, elle peut prétendre à des aides. Il sera nécessaire de prendre contact avec le PACT-ARIM du département ou l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) ;
  • La TVA à 5,5%: bonne nouvelle ! Dans le cadre de l’aménagement du logement d’une personne à mobilité réduite, locataire ou propriétaire, la TVA à 5.5% s’applique ! Les conditions sont simples : il faut que le logement ait plus de 2 ans et que les travaux destinés à l’amélioration de l’habitat soient effectués par un professionnel.
  •  Le crédit d’impôt : afin de favoriser le maintien à domicile, un crédit d’impôt est disponible pour les locataires ou propriétaires, à la condition que les travaux soient réalisés par un professionnel. Une aide des plus avantageuse pouvant aller jusqu’à 25% des sommes engagées ! En savoir plus sur service-public.fr.
  •  l’APA pour personnes âgées (Allocation Personnalisée d’Autonomie), la mutuelle, la sécurité sociale, le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), les caisses de retraite peuvent aussi vous apporter leurs aides. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’eux !

La téléassistance, une sécurité optimale 24h/24 pour les personnes âgées et/ou handicapées

Toute personne âgée et/ou handicapée qui utilise un monte-escalier afin d’être sécurisée lors de ses déplacements dans la maison, aura besoin d’une téléassistance senior. C’est une assistance à domicile 24h/24 et 7j/7.

Le principe est simple : la personne âgée et/ou handicapée porte sur elle un dispositif autour du cou ou au poignet, de jour comme de nuit. La personne a besoin d’aide. Par un appui sur son bip, un opérateur du centre d’écoute Filien ADMR prend en charge immédiatement l’appel. Il échange avec la personne âgée et/ou handicapée afin de déterminer s’il fera appel à un aidant ou aux services de secours.

Le détecteur de chute est une option proposée pour les personnes âgées sujettes aux chutes. Il s’agit d’un émetteur qui repère les chutes lourdes suivies d’un état d’inconscience. Il envoie alors une alerte automatiquement au centre d’écoute. Il est possible également de lancer une alerte manuellement si besoin.

Filien ADMR et son centre d’écoute, certifié NF Service avec 99% d’abonnés satisfaits est la solution idéale ! Sachez que le senior pourra bénéficier du crédit d’impôt de 50% et des aides disponibles via le Conseil départemental dans le cadre de l’APA et/ou des aides de la caisse de retraite.

N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers !

Contactez-nous

Quels sont les modèles de monte-escalier disponibles pour une personne âgée et/ou handicapée ?

Différents modèles de monte-escalier pour personnes âgées et/ou handicapées sont disponibles en fonction de votre logement et de votre état de santé. En effet, le modèle le plus répandu reste le monte-escalier électrique avec un siège. Mais si la personne se déplace en fauteuil roulant, il existe des modèles de monte-escalier sous forme de plateforme où le senior s’installe directement avec son fauteuil roulant et aussi un équipement assisté appelé diable monte-escalier mais qui fera appel à une tierce personne. Dans tous les cas, il est tout à fait possible d’installer sur mesure, un mini ascenseur mais dont le coût sera forcément plus élevé.

Quelles sont les aides disponibles pour l’installation d’un monte-escalier pour personnes âgées et/ou handicapées ?

Il est tout à fait possible d’obtenir des aides de la part d’organismes dans le cadre de l’aménagement de votre logement comme l’ALGI. Il sera nécessaire de prendre contact avec le PACT-ARIM du département ou l’ANAH pour bénéficier d’aides financières. L’APA, les mutuelles, la MDPH, les caisses de retraite et CCAS pourront aussi vous apporter leurs aides afin de bénéficier d’un monte-escalier pour personnes âgées et/ou handicapées à domicile. Il est intéressant de savoir qu’en cas de travaux d’aménagement effectués par un professionnel, la TVA sera appliquée au taux de 5.5% et un crédit d’impôt allant jusqu’à 25% des sommes engagées seront disponibles.