Comment devenir aidant familial ?

L’avancée dans l’âge ou le handicap d’un proche peut pousser certaines personnes à devenir proches aidants. Se pose alors la question de la reconnaissance du statut d’aidant familial. Si vous vous demandez comment devenir aidant familial à votre tour, vous êtes au bon endroit. Ce mini-guide fait le point sur les démarches permettant d’être reconnu proche aidant. Nous mentionnerons également la téléassistance, une solution très utile lorsqu’on est aidant familial.

Notre guide sur l'aide aux aidants

Comment devenir aidant familial (non professionnel) ?

Le terme d’aidant familial définit une personne qui apporte soutien et surveillance, au minimum deux fois par semaine, à un individu en situation de dépendance (pour l’aider à effectuer les actes courants de son quotidien).

L’aidant en question peut être un aidant professionnel, mais aussi un proche aidant qui n’a pas le statut d’aidant salarié. Dans ce dernier cas, l’aidant fait partie de l’entourage proche de la personne aidée : famille, ami, voisin (la relation de proximité doit être reconnue par l’individu dépendant).

Si la personne n’est pas un professionnel du métier (contrairement à l’aidant professionnel justement), le statut d’aidant familial est relativement flou. Cela s’explique par le caractère non professionnel de l’aide apportée. Il n’y a alors pas de démarches particulières à effectuer ou de dossier à remplir pour être reconnu aidant familial officiellement.

En fait, c’est plutôt du cas par cas selon l’aide ou le besoin voulu, ainsi que la situation individuelle. Notamment si la personne aidante est reconnue comme salariée. Justement, parlons-en.

Comment obtenir le statut d'aidant familial salarié ?

Le statut d’aidant familial salarié n’existe pas vraiment lui non plus. Un proche aidant salarié est considéré en France comme un individu qui exerce un travail auprès d’un particulier employeur. Ce dernier doit nécessairement bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

  • Démarche pour devenir aidant familial salarié

Il y a deux obligations légales pour être reconnu aidant familial salarié :

  1. L’individu dépendant doit être inscrit comme employeur auprès de l’URSSAF : l’immatriculation se fait en ligne sur le site du CESU (Chèque Emploi Service Universel).
  2. L’aidant doit se déclarer comme aidant familial salarié (c’est une déclaration d’embauche) : cela se fait également sur le site du CESU dès que l’aidé a reçu son numéro d’immatriculation URSSAF.
  • Quel salaire pour l’aidant familial ?

Il n’existe pas de salaire à proprement parler pour les aidants familiaux salariés. Ils sont rémunérés directement par leur employeur (la personne qu’ils aident) par chèque CESU. Ce dernier doit bien déclarer sur le site du CESU le nombre d’heures effectuées, ainsi que le salaire horaire net de l’aidant (auquel s’ajoutent des charges salariales et patronales).

À cela s’ajoutent plusieurs aides pour les proches aidants (salariés ou non salariés d’ailleurs), tels que l’aide au répit, le congé pour proche aidant ou le RSA. Là encore, ces aides doivent être évaluées au cas par cas selon la situation de l’aidant familial.

La téléassistance un outil complémentaire quand on souhaite devenir aidant familial

Devenir proche aidant part d’un très bon sentiment (et bien souvent d’une obligation). Pourtant, il est difficile d’être omniprésent pour la personne aidée. En cas d’absence de l’aidant familial, quelle que soit la raison, la sécurité de la personne dépendante peut tout de même être assurée via un système de téléassistance ADMR.

Voyez la téléassistance comme une solution de répit pour les proches aidants. Dès lors que les aidants n’ont pas la possibilité d’être physiquement aux côtés de leurs protégés, le système de téléassistance prend le relais. En cas d’alerte ou de danger (chute, malaise, appel au secours, etc.), la téléassistance est utilisée pour émettre émet un appel vers un conseiller professionnel, qui se charge alors de prévenir le proche aidant (et les services de secours si besoin).

Autrement dit, la téléassistance permet à l’aidant familial d’être beaucoup plus serein dans l’exercice de sa mission. Pour en savoir davantage sur la téléassistance, cliquez ici !

Qui peut être reconnu aidant familial ?

Pour être reconnu aidant familial (salarié ou non), il faut être une personne proche de l’individu dépendant : famille, ami, voisin, etc. Cette désignation peut être faite par l’individu en question.

Comment se déclarer aidant familial salarié ?

Il faut que la personne dépendante soit bénéficiaire de la PCH ou de l’APA et qu’elle soit déclarée comme employeur auprès de l’URSSAF (via le site du CESU). De son côté, l’aidant doit se déclarer comme aidant familial salarié sur le site du CESU.

Les dépliants FILIEN ADMR

Afin de présenter les services de téléassistance Filien ADMR à vos proches vous pouvez télécharger et imprimer les versions PDF ou recevoir les dépliants chez vous en version papier

A télécharger